Il y a ving-cinq ans de cela, naquirent les Tragiques Événements qui ont plongé notre monde dans un profond Désespoir...
Aujourd'hui, le monde panse ses blessures.. Mais celui-ci n'a jamais vraiment disparu.
 

Partagez | 
 

 On ne peut pas être seul à l'heure du repas? (Ft. Athéna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaito Takebashi

avatar


Second avatar : Messages : 248
Date d'inscription : 11/08/2016
Age : 19

MessageSujet: On ne peut pas être seul à l'heure du repas? (Ft. Athéna)   Dim 2 Oct - 16:32

Enfin un moment de solitude...


Alors que des clans se formaient, à un peu moins d'un mois à la suite de la rentrée, Kaito est resté l'éternel solitaire, reconnaissable par son absence complète de volonté à se sociabiliser dans un environnement qui donne un avantage certain à ceux qui vont de l'avant vers les autres. Enfin, c'est dans son esprit: il y est des gens qui privilégient la solitude, et Kaito en est un exemple concret... Mais ses camarades de classe n'en avaient rien à faire.

Des anonymes, sans histoire dans cet établissement, voulait qu'il rejoigne un groupe, voire même, dans leurs activités puériles, l'imaginaient avec d'autres filles. C'est énervant, agaçant... Pourquoi faut-il toujours que, dans chaque établissement, il y ait un groupe de personnes tellement obstinés à aller à l'opposé de ce que les gens veulent pour qu'il y ait une "cohésion"? Ne pouvons-nous pas lier une classe sans imposer que tout le monde soit ami avec tout le monde?

Seuls quelques moment permettaient à Kaito de goûter à la solitude dont il a tant besoin: le toit, le soir, avant le couvre-feu; la salle d'art, où il travaille à perfectionner son travail à la bombe de peinture acrylique; et le repas du midi, où, étrangement, personne ne vient manger avec lui, pour sa plus grande appréciation. Ces quelques moments où il avait le droit à un moment de calme solennel étaient ceux qui lui permettaient, le lendemain, de continuer à tenir les cours sans se surmener à sociabiliser.

Comme d'habitude, un hallucinant brouhaha hantait la salle au moment du repas. C'est à croire qu'ils étaient dotés du pouvoir de parler la bouche pleine. Pas une seconde, le calme ne semblait se dissiper. Pire: il semblait s'amplifier à chaque seconde. Il faut dire, cette drôle d'expérimentation récemment découverte semble être une raison suffisante de discuter. Mais de là à en parler à toute heure de la journée? Ah non, quand même pas.

Kaito, comme à son habitude, avait pris un repas un peu international pour changer tout les jours. Aujourd'hui, tortilla de pomme de terre et frittata, assortiment de tapas et... Citron, le seul fruit récurrent dans le régime alimentaire de l'artiste. Il entama les tapas, quand une ombre apparut et s'est assis juste en face de lui. A-t-elle dit quoi que ce soit? Si oui, il n'a pas entendu, surtout car il était dans un autre monde, rempli de joyeusetés catalanes, et d'arrière-pensées anti-franquistes.

Il jeta à peine un coup d’œil à la personne qui était venu s’asseoir à sa table, peut-être sans y avoir été invité: une demoiselle élégante, apparemment plus âgée que lui. Il faut admettre qu'elle est agréable au regard, mais Kaito n'en a jamais eu rien à faire: des fois, les plus belles roses sont les plus mauvaises, disons-nous, non? Enfin, il n'était pas volontaire à commencer une conversation. Peut-être est-elle là pour cela... On ne peut pas être seul à l'heure du repas, maintenant?

By Paysanne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: On ne peut pas être seul à l'heure du repas? (Ft. Athéna)   Dim 2 Oct - 18:43

On ne peut pas être seul à l'heure du repas?


Voilà maintenant quelques semaines que la jeune fille a fait son entrée à l'académie et bizarrement cette dernière ne s'est encore fait aucun ami. C'est comme si elle n'avait pas l'envie d'aller vers les autres, elle qui d'habitude s'empresse de se faire de nouvelles connaissances. Cette année, elle fait sa vie dans son coin sans se préoccuper des autres. Elle ne se préoccupe pas des autres et les autres ne se préoccupent pas d'elle, voilà ce qui se passe. Elle a décidé de reprendre très sérieusement ses cours de piano pour améliorer son niveau et aussi pourquoi pas apprendre à jouer d'un autre instrument ? Athéna a toujours aimé apprendre de nouvelles choses et la musique à toujours son domaine.

Nous retrouvons Athéna assise en fond de la salle côté fenêtre en train d'écrire son nouvel alphabet. Ça lui a pris un matin, elle a décidé de créer un nouveau langage qu'elle seule peut comprendre. Du coup, elle commence par créer un nouveau avec chaque nouvelle lettre en dessous de l'original. Autant vous dire qu'à cause de ça elle n'écoute pas le cours ce que son prof ne va pas tarder à remarquer. Heureusement pour elle la cloche retentit pour annoncer la fin du cours. La blonde ne perd pas de temps et range ses affaires dans son sac avant de se lever et de se diriger vers la sortie. Au moment où elle s'apprête à quitter la salle quelqu'un lui attrapa son bras, la blonde soupire avant de se retourner. Son air blasé quitte tout de suite son visage lorsqu'elle voit le visage mécontent de son professeur. Elle suit ce dernier jusqu'à son bureau, à ce moment précis, elle sait ce qui l'attends, il va lui faire la morale et elle va devoir lui promettre de travailler et d'être plus attentive en cours pour pourvoir partir manger, parce que oui, il est midi et elle a faim notre Athéna.

Pour une fois, cela ne se passe pas comme prévue, elle a droit à la morale, mais le professeur ne semble pas vouloir en rester là. Il donne à la jeune fille un travail à faire pour la punir de son comportement si insouciant, de plus elle doit le rendre dans deux jours, autant vous dire que maintenant elle va suivre en cours ! Elle offre un sourire à son professeur, vous savez ce sourire que vous faites lorsqu'un truc de mal vous arrive, mais que vous devez vous contenir pour ne pas exploser. Elle quitte gentillement la salle, tout en promettant d'être plus attentive en cours, la porte se fermant derrière elle la jeune blonde lâche un soupir de mécontentement et sort de son sac ses écouteurs qu'elle branche à son portable avant de les mettre dans les oreilles.

Une fois les écouteurs dans les oreilles notre blonde traverse le couloir, et descend l'escalier pour se rendre à la cafétéria. Arrivant au rez-de-chaussée, elle remarque tout de suite la file d'attente qui se présente devant elle. Hé ouais ma grande à cette heure-ci la cafétéria est blindée ! Et c'est en traînant les pieds que cette dernière prend place dans la file. Elle se cale contre le mur et décide de faire un tour sur les réseaux sociaux pour faire passer le temps. Les minutes ressemblent à des heures, hé oui Athéna n'est pas très patiente, elle est ce genre de fille qui n'aime pas perdre son temps, heureusement pour elle la file avance vite. Tellement vite qu'elle voit bientôt son tour arriver et se dépêche de ranger son portable dans son sac de cour. Elle sourit au pion lui présente sa carte de demi-pensionnaire et s'engage dans la cafétéria.

Elle prend et remercie la dame qui lui propose le plateau et se dirige vers le self-service où sont disposer les plats. La jeune fille met beaucoup à se décider, tous les plats présents semblent aussi bons les un que les autres, son choix d'entrée se pose sur une salade de tomates. Ouais, c'est bon ça, c'est cool les tomates, elle se dirige vers les plats et prend du poulet enrobé dans de la panure avec de la laitue en accompagnement quant au dessert son choix se pose sur une pomme rouge. Son plateau bien remplit la jeune femme se dirige vers la salle à manger et balaye la salle de regard à la recherche d'une place libre.

Ses prunelles se posent sur un jeune homme assis seul à une table, il semble n'attendre personne et mange son plateau. Athéna sourit et emboîte le pas vers sa table, une fois devant la table la jeune fille prend quelques secondes avant de poser son plateau. Peut-être qu'elle risque de le déranger ? Si ça se trouve, il voulait seulement manger son plateau en toute tranquillité et la voilà qui débarque et qui vient taper l'incruste. Elle hésite vraiment à partir là en fait, mais si elle part ça ne le fait pas non plus. Elle pose donc son plateau et s'assoit à sa table. Elle remarque vite que le jeune homme pose ses yeux, elle remarque aussi qu'il ne prend pas la parole, bon d'accord gros blanc gênant là... Elle pose son regard sur son plateau avant de le reposer sur le garçon en face de lui. Elle prend une grande aspiration et prend la parole.

- Heu.. Salut, je cherchais une place et comme j'ai vu que tu étais tout seul je me suis dis pourquoi pas. Je m'appelle Athéna enchanté !
By Paysanne

Revenir en haut Aller en bas
Kaito Takebashi

avatar


Second avatar : Messages : 248
Date d'inscription : 11/08/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: On ne peut pas être seul à l'heure du repas? (Ft. Athéna)   Lun 3 Oct - 6:36

... Oui, on ne peut pas être seul à l'heure du repas...


Bon, au moins, on est fixé: elle n'avait pas demandé si elle pouvait prendre la place. Bon, le respect est mort à... 13h02, on dirait. Pourquoi les gens sont-ils irrespectueux ces dernières années? Je veux dire, il est clair qu'il voulait juste être seul, et voilà qu'une demoiselle cherche désespérément à s'asseoir en face de lui pour manger. Comme si Kaito n'avait pas déjà assez à faire avec ses camarades envahissants...

Du calme, elle n'a rien fait de mal, elle s'est juste assise en face de toi... Enfin, sans demander l'autorisation, quand même... Enfin, ce qui est fait est fait, il est coincé à devoir manger sa tortilla avec quelqu'un d'autre aujourd'hui... Espérons juste qu'elle n'est pas aussi bavarde que certains de ses camarades, non? Quoique, elle semble vraiment vouloir taper la causette...

Après ce qui pouvait s'apparenter à dix secondes de tranquillité, ou un "blanc" comme ils disent tous, voilà qu'elle se présente. Elle se nomme donc Athéna, et vu que l'artiste était seul, elle en a profité pour prendre la place... C'est vrai que c'est bondé, enfin, ce n'est pas une raison de ne pas être poli. Enfin, au vu du nom, on peut supposer qu'elle soit grecque. Ensuite, elle invite Kaito à dire son nom, sans le dire directement. Il commence à connaitre la chanson: on dit juste ce qu'on veut dire.

-Spectre. Enchanté.

Voilà, tu as ta réponse. Puis-je avoir encore un peu de tranquillité, que je puisses finir mon repas en paix? ... Je ne crois pas. J'ai surtout l'impression qu'elle va tout faire pour qu'elle devienne "mon ami"... On dirait que c'est peine perdue, Kaito, tout le monde veut essayer au moins de te parler. Pourquoi les gens qui cherchent le plus la solitude sont en général ceux qu'on ennuie le plus dans n'importe quel établissement?

Un seul regard de sa part suffit pour dire que parler n'est pas ce qu'il veut faire. Il préférerait être sérieusement seul, mais elle est déjà installé. Alors espérons qu'elle diminue son débit de paroles pour le repas... Espérons, hein? Il y est des gens qui n'en ont rien à faire des gens qui ne veulent pas parler et sortent constamment un débit de paroles qui donnerait l'impression qu'on s'y noierait... Espérons qu'elle ne soit pas de cette classe si particulière, ça serait bête que son repas soit gâché par une demoiselle qui a un débit de paroles plus important que l'élégance de son corps... Arrête de penser à ça, abruti. Ce n'est pas le moment de penser à une fille: tu as encore beaucoup de travail à faire avant d'obtenir ton diplôme, OK?

By Paysanne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: On ne peut pas être seul à l'heure du repas? (Ft. Athéna)   Mar 4 Oct - 21:03

On ne peut pas être seul à l'heure du repas?


Il se présente, mais c'est tout... Comment dire, on sent la gêne-là, Athéna voit très bien qu'elle dérange et regrette d'être venue s'asseoir. Elle voudrait même partir pour le laisser manger son repas en toute tranquillité. Elle s'est bien tromper, elle qui pensait qu'il s'embêtait tout seul, mais voyons tout le monde n'ai pas comme toi ! Il y a des personnes qui appercie le fait d'être seul et apparemment, c'est le cas de Spectre. Bon là deux options s'offrent à toi. La première, tu forces et t'engages encore la conversation si ça se trouve, il va finir par te parler ou pas... Ou alors nous avons la deuxième option, tu manges ton repas comme si de rien n'était et tu le laisses dans sa solitude, vu comme il t'a regardé tout à l'heure cela prouve très bien qu'il ne veut pas te parler !

Elle termine son entrée toute en réfléchissant à l'option qu'elle va choisir, du coin de l'œil, elle regarde spectre quelques secondes. Il semblerait que ce dernier soit bien comme ça, oui, elle pense qu'elle ne va pas l'embêter et le laisser manger son repas tranquillement. Après tout, elle s'est présentée, puis elle ne va pas gratter l'amitié si cela gêne son interlocuteur.

Elle entame son plat silencieusement, elle se fait la plus discrète possible pour ne pas gêner son camarade qui dîne plus loin. Elle regarde les personnes dans la salle, elle voit plus loin plusieurs groupes de personnes qui rigolent, en fait, on va dire qu'ils font plus rire que manger, ça amuse la jeune femme de voir ces derniers rigoler jusqu'au moment ou l'un d'eux renverse la cruche d'eau par terre. À ce moment Athéna fait une sorte de grimace enfin, c'est plus une tête qui veut dire "Houla il vient de faire une bêtise" qu'une grimace. Le jeune homme se lève et va nettoyer ce toute l'eau par terre. Très vite lui et sa bande quitte la cafétéria, on va dire que l'accident qui vient de se produire les ont pousser à manger leur repas dans le calme.


Les yeux de la jeune fille sont vite attirait vers le plateau lorsque ce dernier se mit à vibrer. Elle baisse les yeux et à côté de son verre d'eau se trouve son portable et apparemment, elle vient de recevoir un message. Elle hésite quelques minutes n'ayant pas l'habitude de pourrir un repas avec son portable, parce que oui Athéna, c'est le genre de fille à ne pas apprécier lorsque quelqu'un passe ton son repas sur le téléphone de ce fait, elle ne fait pas ce qu'elle n'aime pas que les personnes fassent. Elle détourne le regard de son téléphone quelques secondes puis le regard de nouveau. Une petite voix dans sa tête n'arrête pas de lui dire de regarder alors qu'une autre lui dit le contraire, il ne faut pas plus de dix minutes à la jeune fille pour succomber à la tentation et prendre son téléphone. Là grosse déception, c'était juste une notification pour lui rappeler qu'elle avait un cour de piano ce soir. Elle finit par soupirer et pose son téléphone pour continuer son repas.
By Paysanne

Revenir en haut Aller en bas
Kaito Takebashi

avatar


Second avatar : Messages : 248
Date d'inscription : 11/08/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: On ne peut pas être seul à l'heure du repas? (Ft. Athéna)   Mer 5 Oct - 17:32

Trop gros silence...


Impossible d'imaginer, au début du repas, que Kaito allais être avec quelqu'un. C'est ennuyeux, mais il n'y peut rien: la cafétéria est bondée, il ne va pas lui demander de partir alors qu'il n'y a visiblement pas de place. Il est donc obligé de manger avec elle, que cela lui plaise ou non. Alors, il mangea, d'une allure lente, pour prendre un peu le goût de son plat, alors que sa camarade d'infortune mangeait de manière discrète son repas, se demandant sûrement ce qu'elle va faire.

Au loin, un groupe de personnes semblant s'amuser durant le repas, au lieu de, je ne sais pas, manger, attire le regard d'un peu tout le monde. Kaito connait ce genre de scénario comme les lignes de sa main: ils rigolent ensemble, au lieu de s'occuper de leur nourriture, et d'un coup, la bêtise qui fait éclater de rire tout le monde... Sauf Kaito, évidemment, et aussi d'autres figures inconnues. Au moins, Kaito n'est pas seul... Enfin, si, il est seul sur sa table, avec Athéna qui se retient de rire.

Au moment où le silence devint également pesant même pour le Street Artist, son plateau se mit à vibrer, de par le téléphone de sa camarade d'un temps. Après un apparent temps d'hésitation, elle le saisit et répondit. L'étiquette, l'étiquette... La politesse aurait nécessité que tu éteignes ton portable. Enfin, soit, le temps passe au ralenti. Et ça, c'est parce que Kaito veut pas parler, évidemment.

Bon, vu que tu es coincé avec cette demoiselle pour une durée indéterminée, pendant un repas où le silence devient affreusement lourd à cause du brouhaha, il vaut peut-être mieux prendre la parole. La première question qui passe, la meilleure: quel est son talent? Voilà.

-Quel talent?

Voilà. Simple et efficace. Kaito ne pouvait s'empêcher d'émettre un soupir. Lui, lancer une conversation, c'est, je crois, une première. Enfin, si cela permettait d'échapper à toute cette monotonie... En attendant sa réponse, et sûrement dans sa stupéfaction, il baisse la tête et finit sa tortilla. C'était un bon repas, ma foi. Il se saisit alors du citron, bien jaune et acide, et le porta à ses lèvres. L'acidité se sent jusque dans la peau, c'est parfait, idéal. Il doit s'attendre à une surprise d'Athéna, mais ce goût est une véritable batterie pour lui, alors rien à faire, n'est-ce pas?

By Paysanne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: On ne peut pas être seul à l'heure du repas? (Ft. Athéna)   Sam 8 Oct - 16:44

On ne peut pas être seul à l'heure du repas?


Après quelques minutes passées à manger dans le silence le plus complet le jeune homme décide de prendre la parole. Étonner qu'il se décide a couper ce silence qui commencer a devenir gênant la jeune blonde le regarde un peu surprise. Il voulait savoir son talent la jeune fille prend quelques secondes avant de répondre. Pour elle, son "talent" pour le piano n'est que le résultat de ses nombreuses heures d'entraînement, pour elle n'importe qui peut arriver à son niveau sans problème. Elle n'aime pas quand on appelle cela un talent, pour elle pour un talent, c'est une facilité dans un domaine, or elle n'a eu aucune facilité au piano, elle a dû s'accrocher pour arriver à son niveau. Lorsqu'elle sort de ses pensées, elle remarque que Spectre était en train de manger un citron, elle ne peut s'empêcher de lâcher un petit rire, c'est vrai ce n'est pas commun quelqu'un qui mange un citron comme ça sans faire aucune grimace. La blonde aime aussi ce fruit, mais elle évite de trop en manger l'acidité présente dans ce fruit donne d'horrible brûlure d'estomac à cette dernière.

-Je suis très douée au piano.

Elle finit par reporter son regard sur le plateau, à vrai dire la phrase qu'elle vient de dire ne lui convient pas, mais elle n'allait pas dire "Je n'ai aucun talent j'ai juste bossé comme une malade pour arriver à ce niveau". On va dire qu'elle a du mal digérer ce qu'elle vient de lui répondre, pour elle la plupart des gens présents ici ont travailler dur pour arriver à ce stade. Elle finit par reporter son attention sur Spectre et c'est à ce moment qu'elle se sent super confuse, en temps normal lorsqu'une personne te pose une question, il serai convenables de lui la retourner. La jeune fille lui lance un sourire qui veut dire "Je suis vraiment désolé" et reprend la parole

-Et toi ton talent ?


Elle détaille le jeune homme comme pour essayer de savoir quel talent peut lui associer, mais comme la jeune fille est plutôt nulle en devinettes, elle abandonne vite. Elle se contente de le regarder et attend sagement sa réponse.

By Paysanne

Revenir en haut Aller en bas
Kaito Takebashi

avatar


Second avatar : Messages : 248
Date d'inscription : 11/08/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: On ne peut pas être seul à l'heure du repas? (Ft. Athéna)   Jeu 13 Oct - 15:57

Bon, tu sais ce que tu dois faire...


Maintenant que Kaito s'est plongé dans le dialogue, il ne peut plus en échapper. C'était bien la peine de dire une chose, hein? Enfin, au moins apprend-t-il une information qui peut être un peu révélatrice: elle semblait hésitante à répondre à sa question. Pour quelle raison? Il l'ignore, et franchement, ce ne sont pas ses affaires. En revanche, il entend souvent parler d'un élève spécialiste de la récolte de données qui pourrait se prendre un plaisir à prendre toutes ses informations.

Il entendit la réponse de la demoiselle au moment même où il croquait dans le citron, laissant une expression sensible typique du moment où on mange un fruit absurdement acide. Ce goût est juteux et rempli de vitamines, mais Dieu, c'est fort acide, quand même. Kaito a entendu rire son interlocutrice: sûrement surprise que quelqu'un mange un tel fruit comme ça, sans autant broncher que d'autres personnes. En fait, Kaito ne sait pas tout à fait comment ça s'est fait. Il a commencé à en manger pour se donner un peu d'énergie, et du jour au lendemain, il en mangeait un par jour, comme ça.

Enfin, encore une fois, il faut présenter son talent à l'autre personne. C'est ce qui arrive tout le temps: tu as même dû te présenter devant ta classe, tu t'attendais à quoi alors? A ce qu'elle oublie? Enfin, tu l'as toujours fait. Ça te lasse, mais tu l'as quand même fait. Parce que c'est l'étiquette, c'est poli, bla bla bla... S'il y avait des règles de politesses pour ne pas parler avec quelqu'un, le Street Artist en aurait sûrement abusé.

-Street Artist

Encore une fois, du simple, de l'efficace. Il aurait bien aimé éviter de discuter, mais bon, le silence devenait très sincèrement gênant, même pour lui. C'est bizarre, ce sentiment de devoir discuter dans des scénarios où tu es si silencieux que tu crois disparaître dans la foule des gens, non? Franchement, ça poussait même Kaito à discuter un peu, pas trop, espérons-le, mais assez pour que ce sentiment passe.

-Quel pays et ville?

Connaître le pays et la ville de quelqu'un peut aider à évaluer le mode de vie de quelqu'un. C'est un truc de maniaque, c'est vrai, mais c'est la seule chose qui soit passé dans la tête de l'artiste. Kaito n'est, après tout, pas habitué à discuter avec des gens. Mais, maintenant, c'est un peu tard pour se plaindre: là, il faut mettre ses appréhensions de coté et parler comme tu n'as jamais parlé jeune artiste en herbe.

By Paysanne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: On ne peut pas être seul à l'heure du repas? (Ft. Athéna)   Dim 13 Nov - 18:15

On ne peut pas être seul à l'heure du repas?


Street artiste pour dire vrai, Athéna ne savait pas trop ce que c’est, elle baisse donc un peu la tête confuse, elle aurait bien aimé relancé la conversation, mais elle a bien trop peur de se faire  passé pour une idiote. Elle est comme ça elle elle préfère se taire, faire des recherches plus tard pour savoir en quoi cela consiste et peut être la prochaine qu’elle le voit en parler. Enfin il ne semble pas trop discuté donc je suppose que si elle le voit une autre fois elle le laissera tranquille pour éviter de le déranger à  nouveau. Elle a fait l'erreur une fois, elle ne va pas recommencer, elle n'est pas du genre à forcer.

-Quel pays et ville?

Elle hésite quelques secondes, parce que son  nom est pratiquement le même que la ville d’où elle vient à une lettre près et c’était exactement le même. Faut croire que ses parents n’étaient pas très inspirés lorsqu’elle est venue au monde. Bon à l'origine ils s’attendaient à un garçon, c’est sans doute ça ils étaient prit au dépourvu lorsqu’ils ont vu que c’était une fille. Ils ont donc du prendre un prénom dans la précipitation.

-Je viens d'Athène.

Elle baisse quelques instants les yeux vers son plateau puis les relève vite pour reprendre la parole et retourner la question à son interlocuteur.

- Et toi ?

La jeune fille n'a pas le temps d'attendre la réponse de Spectre qu'elle voit une chose non identifié s'écraser contre le mur frôlant au passage le visage du jeune homme. Athéna reporte son regard vers les personnes assistent au fond et voit qu'une bataille de nourriture à lieu Très vite tous les élèves se mettent à lancer leur repas. Deux options se présentent à elle, soit elle participe soit elle se cache en dessous de la table et attend que se finisse. Lorsqu'elle reporte son regard sur son interlocuteur elle remarque directe cette chose étrange qui se trouve se sa tête. Oh mon dieu le soldat Spectre à était touché ! Elle ne peut s'empêcher de rire amusé de la situation et finit elle aussi par se faire toucher par un truc non identifié.
By Paysanne



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kaito Takebashi

avatar


Second avatar : Messages : 248
Date d'inscription : 11/08/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: On ne peut pas être seul à l'heure du repas? (Ft. Athéna)   Jeu 1 Déc - 16:46

World War F(ood)


OK, donc en plus de s'appeler Athéna, elle est d’Athènes. Il faut remettre un prix de comique aux parents, même Kaito est hilare... Ah, non, toujours la même tête insensible... A croire que Kaito a laissé ses sentiments dans sa chambre, devenue entre-temps un dépotoir d'artiste, rempli de carton, plastique, bombes acrylique, bref, tout son attirail... Enfin, là, on parle pas de ça, on parle de son jeu de mot nominal...

-Tes parents ont dû recevoir un prix d'humoriste.

... Oublies ça. C'est horrible. Déjà que tu as frôlé les dix mots, et tout ça pour dire un truc pourri. Kaito baissa son regard et voulait oublier jusqu'au début de la journée, et la recommencer demain. Il s'empressa de manger son citron, afin de finir le repas au plus vite et de se précipiter dans l'étage d'art, pour améliorer son travail, et ainsi oublier qu'il est tombé dans une spirale affreuse...

Maintenant, elle veut savoir d'où Kaito vient, la grecque. Pas surprenant, tu lui a bien demandé. Mais pendant que tu raclais ta gorge, la précipitation sur le citron ayant un peu enrayait les cordes vocales, voilà qu'un objet volant non identifié passa à un poil de barbe de l'artiste pour atterrir sur le mur en face... Attendez, c'est une assiette? ... Oh non... Non non non non non...

Une p***** de bataille de nourriture. Le summum de la gaminerie, l’épitaphe de la raison, un truc tellement insultant que Kaito a, en école primaire, baffé un des protagonistes de ces batailles. C'était l'époque de l'insouciance, et il pouvait comprendre ça venant d'enfants de moins de dix ans... Pas d'adolescents, voire d'adultes, considérés comme l'élite du monde... Ce n'est pas sérieux, c'est une gigantesque farce qui se déroule sous ses yeux...

Et voilà, Kaito était tellement dans ses pensées à la limite de la perte de foi en l'humanité qu'il n'a pas pris le temps de faire le geste de survie en guerre de nourriture, et qu'il s'est retrouvé avec un pot de nouilles instantanés sur sa tête... Il passa d'un air ennuyé à une expression de colère. Et là, c'est Athéna qui s'est reçu une assiette de purée bien imbibée de ketchup dans le coin du crâne. Une étrange sensation monta en lui: malgré l'intense colère qui était sienne, il était... amusé. Tant bien qu'il se mordit l'index droit pour retenir un rire succinct.

Il brossa sa tête, désormais imbibée d'une odeur affreuse de porc et de curry, retirant le pot de plastique, et se mit à couvert sous la table, seul vrai moyen d'échapper à la catastrophe qui se déroulait au-dessus de lui. Il se replia sur lui-même, et pensa à autre chose. Au moins, son plateau est propre, et il a réussi à prendre son citron quotidien, qu'il finit lentement... Athéna va sûrement revenir dans un instant, pour essayer de survivre à la catastrophe militaro-gustative...

By Paysanne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On ne peut pas être seul à l'heure du repas? (Ft. Athéna)   

Revenir en haut Aller en bas
 

On ne peut pas être seul à l'heure du repas? (Ft. Athéna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le pic de la montagne. le froid, le vent, et... Le froid seul pour vous tenir compagnie...
» WILL&LEXIE ›› “ Quel ravage un être peut causer par la seule force de sa séduction.”
» [MISSION - terminée] « Seul ceux qui se risqueront à peut-être aller trop loin, sauront jusqu'où il est possible d'aller. »
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» J'AI ENTENDU LE CRIS DE BOULOS !SEUL PREVAL PEUT FAIRE UN COUP D' ETAT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Despair Academy : Renaissance :: L'Academie Kibougamine :: L'Aile Ouest :: Le Rez-De-Chaussée :: La Cafétéria-