Il y a ving-cinq ans de cela, naquirent les Tragiques Évènements qui ont plongé notre monde dans un profond Désespoir.. Aujourd'hui, le monde panse ses blessures.. Mais celui-ci n'a jamais vraiment disparu.
 

Partagez | 
 

 Déploies tes ailes et envoles-toi // PV Sylvie & Kayla (PNJ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anastasia Moskovskaïa

Admin

avatar


Second avatar : Messages : 106
Date d'inscription : 28/07/2016
Age : 18

MessageSujet: Déploies tes ailes et envoles-toi // PV Sylvie & Kayla (PNJ)   Jeu 15 Juin - 11:13

Déploies tes ailes et envoles-toi



PNJ jouée ▬ Kayla Siaka (Infirmière Scolaire)


Oh, vous êtes là, Miss Siaka. Venez seulement je vous prie.
Vous vouliez me voir, Madame la Directrice ?
Oui, j'aurais... Un service à vous demander...

***

Je soupire en m'asseyant sur le lit qui m'était maintenant destiné, non sans zieuter les cartons contenant mes affaires, dispersés ci-et-là dans la chambre. Franchement, me faire quitter aussi précipitamment mes appartements. Je vous adore, Directrice, vraiment. Mais que je déteste de tout faire sur un coup de tête, sans préparation et explication. D'accord de vivre avec une élève, mais pourquoi en réalité ? Evidemment, je connais sa particularité... Mais tout de même. Je croise les jambes non sans soupirer à nouveau.

Surtout que les rumeurs à mon sujet ne vont pas s'améliorer. Non, non, je ne parle pas de celle où je serais la maîtresse de Matthias, le Secrétaire de la Directrice. Mais bien une qui me collera encore plus à la peau avec celle qui semble être devenue ma protégée. La rumeur de pratiquer des expériences sur des êtres humains. Pitié. Je sais que mon père était lié à des faits pas très catholiques à ce niveau-là, mais tout de même.

Je me relève, afin de commencer à défaire mes cartons. Non sans prendre une des sucettes se trouvant sur le bocal que j'avais laissé sur le bureau. Goût pêche pour cette fois, pas mal. Je commence déjà à ranger quelques vêtements dans les armoires. Le bruit de la porte qui s'ouvre parvient à mes oreilles. Je me tourne pour faire la connaissance de cette hybride. Mi-Humaine, mi-Volatile. Je grimace un peu, comment mon père pouvait trouver cela beau voir fascinant ? Bref, je range les derniers habits que j'ai en bras avant de me tourner vers l'élève à plumes. Sourire poli aux lèvres, main déjà tendue :

J'imagine que tu es Sylvie Lapaire. Enchantée, je suis Kayla Siaka. L'infirmière scolaire, en plus d'être ta colocataire. Je serais là pour vérifier ton état, aussi bien physique que moral. Donc si tu as besoin de quelque chose, n'hésites pas-

Oh bonjour, Madame la Directrice, une sucette ?


Je lançais cela joyeusement, voyant la Directrice juste derrière l'élève. Elles avaient certainement eux une entrevue pour parler de ma soudaine présence. À ma question, la femme me rend le sourire de manière plus introvertie, avant de saluer Sylvie et moi de la main pour s'en aller poliment à ses bureaux. Pffff, elle se mélange vraiment pas assez aux gens. Je le lui ai déjà dis que c'était important d'être social avec un tel post.

Enfin, cela a beau faire plusieurs années qu'on se connait elle et moi... Je ne suis là que depuis cette année, donc je n'ai rien à dire.


By Paysanne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvie Lapaire

avatar


Second avatar : If a rose has spikes, it means that it has something to hide. Messages : 15
Date d'inscription : 18/04/2017
Age : 20

MessageSujet: Re: Déploies tes ailes et envoles-toi // PV Sylvie & Kayla (PNJ)   Jeu 15 Juin - 20:18

Déploies tes ailes et envoles-toi


La directrice a tenu à m'accueillir. Bien sûr, elle est au courant pour mon... Problème. J'aurais préféré que ce ne soit pas le cas, mais je n'ai pas vraiment eu le choix. Cependant, je désirerais qu'elle reste la seule pour le moment. Je ne suis pas prête à assumer ce que je suis devenue malgré moi, et je n'ai pas envie que ça s'ébruite.

Arrivée à l'entrée de l'académie Kibougamine, je n'ai pas à la chercher longtemps. Elle m'attend devant l'entrée, légèrement souriante, alors que je m'approche couverte de ma cape noire, devenue signe distinctif, et accompagnée d'une mince valise, n'ayant pas vraiment grand chose à transporter. En fait, elle ne doit contenir que quelques cahiers et le strict nécessaire, je ne suis pas très compliquée. Ah, j'ai tout de même prévu une petite réserve de tomates, que je transporte dans un petit sac plastique à côté de moi, pour les jours à venir.

Je salue la principale en me penchant vers l'avant pleine de respect, courbée sous le poids de mes greffes, toujours fidèle à moi même et muette. M'invitant à la suivre, elle s'en va dores et déjà dans le hall puis les couloirs. Ne me forçant pas à aller trop vite non plus, limitée par tout un tas de douleurs et autres problèmes, je prends mon temps pour admirer les hauts plafonds et le décor qui m'entoure. Elle ne tarde pas à adapter son pas pour se fixer à ma vitesse, continuant de parler de choses qui me paraissent plus ou moins futiles.

Soudain, l'une de ses paroles me heurte plus que le reste. Selon elle, je serais obligée de me retrouver dans une colocation, et pas dans une chambre pour moi seule, à cause justement de mon handicap (car c'en est un, il est clair). Celle qui partagerait ma chambre serait l'infirmière scolaire, et aurait pour mission de s'occuper de moi.

...

Je ne veux pas. Je ne veux pas que l'on s'approche de moi ni que l'on s'occupe de moi, je veux juste que l'on m'oublie et qu'on m'ignore, je voudrais devenir invisible. ... Si seulement... Mais non. Je suis destinée à endurer la douleur la peur et les regrets, il faut croire... Je ne peux pas protester, je vais devoir faire avec. J'improviserai, et je m'en sortirai. Pour commencer, il faudra que je réussisse à trouver le courage de retirer ma capuche... Je devrai bien un jour ou l'autre.

Nous arrivons enfin à ce qui allait donc devenir ma chambre, et la femme ouvre la porte, dévoilant derrière elle une jolie jeune femme en pleine séance de rangement. Je la salue à son tour, alors qu'elle me tend une main d'apparence amicale, mais je n'y crois pas. Elle démarre ensuite:

"-J'imagine que tu es Sylvie Lapaire. Enchantée, je suis Kayla Siaka. L'infirmière scolaire, en plus d'être ta colocataire. Je serais là pour vérifier ton état, aussi bien physique que moral. Donc si tu as besoin de quelque chose, n'hésites pas-

Oh bonjour, Madame la Directrice, une sucette ?"


Je hoche la tête et hésite un instant, toujours couverte de mon long vêtement noir, avant de me raisonner. Même si je refuse de parler et de me montrer, je peux essayer de rester cordiale. Je lui saisis donc la main et la lui serre en toute politesse, avant de me demander que faire. Je prends tout d'abord l'initiative d'aller poser ma valise près du lit encore vide, et pose mon sac de fruits sur ce dernier.

By Paysanne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Déploies tes ailes et envoles-toi // PV Sylvie & Kayla (PNJ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Merom Hellren, Ailes sanglantes
» Le temps de prendre ses ailes
» L'un a ses idées, l'autre ses ailes [PV]
» Battement d'ailes d'un aigle... [Libre]
» L'Amour donne des ailes, mais aucune leçon de vol! [PV Saï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Despair Academy : Renaissance :: L'Academie Kibougamine :: L'Aile Ouest :: Le 1er Etage :: Les Dortoirs des 1ère Années :: Les Dortoirs des Filles. :: Chambre de Sylvie (& Kayla)-