Il y a ving-cinq ans de cela, naquirent les Tragiques Événements qui ont plongé notre monde dans un profond Désespoir...
Aujourd'hui, le monde panse ses blessures.. Mais celui-ci n'a jamais vraiment disparu.
 

Partagez | 
 

 [JOUR 2] Réfléchir avec un ventre plein - Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Freya Mikkelsen

avatar


Second avatar : Messages : 128
Date d'inscription : 21/09/2016

MessageSujet: [JOUR 2] Réfléchir avec un ventre plein - Libre   Mar 9 Jan - 18:48

ft. Le Destin
Réfléchir avec un ventre plein
Un jour de plus dans cet étrange environnement. C’était sans doute la pensée de tout le monde alors que la journée débutait. Enfin… Débutait-elle vraiment ? Ils ne pouvaient être absolument sûr de cette information étant donné qu’ils étaient coupés du monde extérieur, ne pouvant voir le ciel bleu ou bien la voute céleste. La seule façon pour eux de savoir si c’était le jour et la nuit, c’était grâce aux annonces faites. Celle de ce matin fut d’ailleurs turbulente: le son de la corne de brume n’étant pas quelque chose que l’on pouvait appeler de mélodieux.
Mais peu importe ! Le principal, c’était qu’à présent, Sascha était réveillé et pouvait maintenant vaquer à d’autres occupations, comme se nourrir, et chercher une quelconque sortie.
Mais d’abord, se nourrir. On ne faisait rien de bon avec un ventre vide. Par conséquent, Sascha décida de traîner un peu dans la salle à manger, peut-être qu’il tomberait sur quelqu’un ayant eu la même idée et pourrait réfléchir à deux sur la suite de cette journée. Ou peut-être qu’il pourrait découvrir quelque chose d’utile dans la salle à manger ?

Spoiler:
 


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsuki Hoshizora

avatar


Second avatar : Ici le DC de Hikaru Yuugure Messages : 84
Date d'inscription : 10/06/2017

MessageSujet: Re: [JOUR 2] Réfléchir avec un ventre plein - Libre   Mer 10 Jan - 20:38

C'est Un Idéal Sain Intitulé Nocturne Espoir


La cuisine. Où tu étais. Armé de ta fidèle tasse. Encore pleine de café. Café toujours aussi amer. Faudra s'y habituer. À l'odeur entre autres. Calme trouvé. Après la douche. Inutile de s'y pencher. Parties ''embarrassantes'' vues de personne après tout. Personne de présent ici en tout cas. Peut-être ceux derrière les caméras. Et encore. Ce n'est pas utile. D'autres choses y sont. Des choses plus utiles à mater. Pour sûr. Alors autant s'en moquer. Ce que tu pensais sûrement. Réveil agité pour de bon. À qui la faute. Coupable tout trouvé. Quelle plaie... Mais soit. Routine entamée. Routine temporaire. Le jour. Ou la nuit. Seule une horloge l'indiquait. Horloge modulable à souhait. De quoi perturber certains organismes. Nécessité de s'y accommoder. S'y accommoder temporairement. Fin de tout cela. Par la défaite ou la victoire. Deux issues possibles. Uniquement deux. Participation obligatoire. Ou du moins la présence. Restait à voir qui jouerait. Blanc. Noir. Joueur ou joué. Pion. Tour. Fou. Dame. Roi. Cavalier. Telle une partie d'échecs. Impossible à gagner. Pas sans sacrifices. Qu'ils soient mineurs ou lourds. Sacrifier. Être sacrifié. Se sacrifier. Trois voies. Le choix dépendait de tous. De ceux aux dessus aussi. Un peu. Ils géraient le ''spectacle'' après tout.

Visiblement pensif à moins que son esprit soit vidé de toute substance prévue à cet effet, pour préférer une valeur plus étendue, le jeune homme avait bientôt fini sa tasse de café, le cap des deux tiers étant passé, qu'il entraperçut quelqu'un de sa position, observant la pièce voisine, et lui observait ce jeune homme à l'accoutrement particulier, enfin, c'était le matin, il n'était pas étonnant de savoir que pas mal viendraient à un moment ou à un autre, ne serait-ce que pour manger un morceau, mais savoir si cela justifiait la potentielle nécessité de préparer quelque chose ayant de faibles chances d'être consommé, c'était une autre histoire, et comme toute autre histoire, c'était à voir, car ça pouvait passer aussi bien pour une ''délicate'' attention, que pour un acte de pure idiotie si ce n'était pas pour une ridicule tentative ratée de corruption, bien que rares étaient les chances de tenir quelqu'un par l'estomac dans ce genre de situation, s'il était question de se laisser aller à la réflexion, mais dans un sens, les autres pouvaient bien penser ce qu'ils désiraient, il n'y avait aucune possibilité, connue à ce jour, de contrôler tout cela, alors qu'une fois sa tasse finie, il se déplaça pour se coller à un mur du salon, inclinant légèrement la tête en guise de salutations lorsqu'il entra dans le champ de vision d'un de ses compagnons de dortoir, à défaut d'autre chose.

By Paysanne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anastasia Moskovskaïa

Admin

avatar


Second avatar : Messages : 183
Date d'inscription : 28/07/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: [JOUR 2] Réfléchir avec un ventre plein - Libre   Mer 7 Fév - 17:47

Modération


Vous voyez.... Qu'il n'y a plus aucun couteau. Ils ont tous disparu.


By Paysanne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [JOUR 2] Réfléchir avec un ventre plein - Libre   

Revenir en haut Aller en bas
 

[JOUR 2] Réfléchir avec un ventre plein - Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Jour de pêche ! (Rp avec Akuranir)
» Partie avec Lara et Kavalsky (libre)
» Question de règle: prise d'objectif avec un transport plein de troupes.
» C'est Chronopost qui arrive avec un colis plein de bisous et de dragées surprises de Bertie Crochue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Despair Academy : Renaissance :: Le DanganRonpa :: Le DanganRonpa 2 :: Fragment 1 :: Salle à Manger du Personnel-