Il y a ving-cinq ans de cela, naquirent les Tragiques Événements qui ont plongé notre monde dans un profond Désespoir...
Aujourd'hui, le monde panse ses blessures.. Mais celui-ci n'a jamais vraiment disparu.
 

Partagez | 
 

 Opération Heartshot - Prologue: nouveau contact (Ft. Hikaru et Yin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Reina Valentine

avatar


Second avatar : Messages : 41
Date d'inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Opération Heartshot - Prologue: nouveau contact (Ft. Hikaru et Yin)   Sam 3 Fév - 9:54

Nouveau contact


J'attendais ce jour depuis un certain moment, vous n'imaginez pas! Je m'étais précipité pour imprimer les photos que j'ai prise d'Hikaru en robe, le jour où il dira que je l'ai "enlevé" ... Enfin, j'ai quand même eu un moment de peine, avec lui, mais... Il m'a pardonné, non? En tout cas, en préparation de cet instant, j'ai gardé mes photos sous mon gilet, là où je mettrais en général quelques sachets de drogues, et je suis sorti de ma chambre.

OK, je suis parti en trombe, mais c'était parce que j'étais toute excitée de voir sa tête quand je lui montrerais les photos que j'ai prise de lui! J'imagine qu'il sera tout gêné, mais ça le rend... Adorable, je dirais. Enfin, c'est la première fois que je trouve un garçon si adorable de toute ma vie. Mais bon, je dois rester focalisé sur ma mission d'être une grande traficante aux standards de l'Académie... Mais ça ne doit pas m'empêcher de profiter de la vie, là, non? Vous oseriez m'empêcher de vivre ma vie, moi qui a vécu en Enfer?

J'arrive à la chambre d'Hikaru. Je tiens à préciser que j'ai appris à me repérer dans les chambres que TRES récemment. Comment ont-ils fait pour ne pas suivre l'ordre alphabétique commun, eux? Enfin, j'y arrive, et je toque à la porte. Et dés qu'il entrouvre la porte, je m'engouffre rapidement, tellement l'excitation me donnait de l'adrénaline! ... Quoi? Oui, je sais, c'est impoli, mais là... On va dire que je m'en fous un peu, car je veux montrer ces photos! Et à peine a-t-il le temps d'être surpris (comme un être humain normal) que je sors les photos de mon gilet, et que je me met à coté de lui, le bras libre sur ses épaules, et l'autre bras lui montrant la photo dans la robe de maid!

-Regarde ce que je t'ai apporté! Je suis désolé, mais je voulais VRAIMENT que tu vois à quel point tu es absolument adorable, avec une robe!

Je tirais légèrement la langue, pour l'embêter... Peut-être. Je voulais le voir tout rouge, tout gêné, tout... Tout mignon, quoi! Enfin... J'ai quand même la sensation que j'ai zappé une info très importante, là...

By Paysanne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Yuugure

Maître de la CB

Maître de la CB
avatar


Second avatar : Messages : 175
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Opération Heartshot - Prologue: nouveau contact (Ft. Hikaru et Yin)   Sam 3 Fév - 22:24

Mais c'est pas fini ?!


« Hikaru-kun,

Qu'importe à quel point je veux croire en ce qui t'est arrivé ce jour là, sans photos, ce sera dur de te croire. Néanmoins, je pense que tu serais plutôt mignon en jupe. La seule chose qui m'ennuie est qu'elle t'ait été enfilée de force. Mais ce n'est pas comme si je pouvais faire quelque chose pas vrai ? En tout cas, je suis contente de voir que tu te fais de nouveaux amis, ça me rassure un peu. Je sais que tu étais assez seul avant ma sortie de l'hôpital, heureusement que la tendance s'inverse. Ça m'aurait plutôt attristée si tu étais resté dans ton coin. Tu as une belle opportunité de t'entourer, ne la rate pas s'il te plaît. Vu que la plupart des gens ne sont pas mal intentionnés tu aurais tort. Pour autant, tu ne devrais pas négliger tes cours à ce point. Je sais que je fais un peu grande sœur stricte, mais tu devrais quand même t'y pencher un peu plus, ça ne te fera sûrement pas de mal.

De mon coté, il n'y a rien de vraiment utile à raconter. J'ose juste espérer que tu n'es pas trop dur envers Seïa-nii, le pauvre. Il a l'air de travailler dur récemment, n'oublie pas de l'en féliciter s'il te plaît, vu que je ne pourrai pas. En effet, mes notes sont moins bonnes que prévu, alors je vais devoir rester pendant les week-ends pour améliorer mes résultats, pardonne moi s'il te plaît. Je te promets de revenir passer du temps avec vous dès que je pourrai, mais en attendant, tu vas devoir être patient, ce n'est pas pour tout de suite, j'espère aussi que ça viendra vite cependant.

Porte toi bien,
Ta grande sœur qui t'aime.
 »

Dans un soupir content, je repliai la lettre de ma sœur pour la ranger dans son enveloppe, celle-ci prenant alors la direction du tiroir où je les rangeais. J'étais content qu'elle m'ait donné une réponse, et comme d'habitude, elle ne faisait pas dans les fioritures, contrairement à moi. J'avais tant à lui raconter à chaque fois que mon stylo s'en allait tout seul dès que je lui écrivais, du coup, voir ses lettres tenir en une page, ça me laissait toujours un peu sur ma faim. Quoique je voyais mal ma sœur écrire des pages et des pages entières, elle était plutôt du genre à tout concentrer en peu de mots, c'est dire. Les fioritures c'était pas son genre, et au fond, ce que je pensais n'était que de vaines excuses. C'était ma sœur, elle m'écrirait sûrement beaucoup plus, surtout que j'essaie de ne pas lui écrire trop souvent pour qu'elle ait des choses à me raconter, sauf que tout ce qu'elle me dit, c'est qu'elle ne pourra pas me voir de si tôt. Pourtant, ça m'intéresserait vraiment de savoir si elle se plaît dans son établissement, si elle se fait des amis...puis cette ligne me sauta aux yeux avec son ''pardonne-moi s'il te plaît''...comme ce mot de la dernière fois...j'espère vraiment que ma théorie ne fait pas sens, mais si on prend en compte l'absence de nouvelles de son établissement, ça pourrait...je préférai ne pas y penser plus, je me montais la tête pour des prunes, Mitsuki-onee-chan préférerait sûrement que je lui fasse confiance alors tant que j'ai pas de preuve plus solides, je vais douter, certes, mais je ne vais pas chercher plus loin.

Tiens, la sonnette retentit. Je ne m'attendais pas à une quelconque visite. Kaito devait sûrement être en ville ou au gymnase, Shouheki était on ne sait trop où et je le vois mal venir me parler, plus sérieusement, je ne vois pas qui me veut quoi actuellement. Sans savoir qui est derrière, et ce que cette personne a affaire avec moi, je ne cacherais pas l'idée plutôt tendre que de laisser la personne en plan, sans m'en soucier plus que ça, et qu'elle parte, ça me fera des vacances. Si jamais c'est pour me faire enlever à nouveau par Valentine, ou quelconque autre tortionnaire que ce soit, je préfère rester cloîtré à vie dans ma chambre, tant pis pour la requête de ma sœur, mais ma masculinité est en jeu sur ce coup. Et elle a été assez malmenée pour pas que j'en rajoute. La preuve, pour la sauver, je tente plus ou moins d'éviter Valentine et son harcèlement. Elle est pas méchante, mais ce genre de coups foireux, faut que je m'en remette, et je ne suis pas prêt à retenter l'expérience. Malheureusement, comme visiblement, le mot ''non'' lui est inconnu, autant ne même pas lui laisser l'opportunité de m'imposer ses idées. C'est lâche oui, mais ça fait office de bonne solution temporaire en attendant qu'elle apprenne à écouter les autres plutôt qu'à s'en servir pour réaliser le moindre de ses caprices. Sérieusement, être son ami, je veux bien, mais si c'est pour être juste un jouet pour elle, je rends mon tablier avant même de l'avoir pris. Finalement, je décidai d'ouvrir à contrecœur uniquement pour des questions de politesse, et quand j'ai vu qui s'y tenait, j'ai de suite su que j'allais le regretter amèrement.

« Mais qu'est-ce que tu fous là ?! »

Bah bravo la politesse. Je ne vais même pas lui demander comment elle m'a trouvé, parce que qu'importe l'alphabet utilisé, ''Y'' et ''Yu'' c'est pareil, c'est à la fin, donc premier étage, au fond du couloir, voici un point facile pour me tomber dessus. En revanche j'ai le droit d'être légèrement irrité lorsque je vois qu'elle s'engouffre dans ma chambre comme si je l'y avais invité. Dire que j'étais à ça ce lui claquer la porte au nez. Ça ne m'empêcha pas de la claquer quand même, histoire de mettre les choses au clair, mais elle a l'air de s'en foutre comme de l'an mille, vu qu'elle m'emprisonne pour me montrer...une horreur. Je ne vois pas comment qualifier autrement les photos de moi qu'elle a osé prendre la fois où elle a jugé bon de me kidnapper parce que c'était marqué ''cible facile'' sur mon crâne ou un truc du genre. Autant dire que je sens le chantage à plein nez, alors je ne sais pas ce qu'elle veut de moi, mais si je tiens à ce qu'elle brûle ces clichés au plus vite je vais pas avoir d'autre choix que d'obéir. Durant ce temps, je rougis brièvement, avant de commencer à sentir une colère sourde m'envahir. Non mais sérieusement elle se prend pour qui à se jouer de moi comme ça ?! Je déteste vraiment ça, surtout quand on sait ce qui m'a conduit à avoir une telle condition, merci d'en rajouter, franchement, change rien Valentine, t'es super. Quelle blague, t'as de la chance que je ne sois pas du genre à utiliser la violence sinon tu te serais retrouvée au sol en deux secon...tiens, du vent ? Certes j'ai ouvert ma fenêtre mais il ne devrait pas y avoir de courant d'air...me désintéressant des photos, je jetais alors un regard aux alentours et puis...je n'ai eu que cette réaction en stock :

« Et merde... » enchaîna mon ton pire que dépité...

Je le sens très, très, très mal...

By Paysanne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Opération Heartshot - Prologue: nouveau contact (Ft. Hikaru et Yin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» X-Men Génération [par Siparti] NOUVEAU
» Nouveau contact [PV Erwin]
» [Rumeur] Septième Génération - Pokémon Plus & Pokémon Moins
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» tuto haradrim, opération désert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Despair Academy : Renaissance :: L'Academie Kibougamine :: L'Aile Ouest :: Le 1er Etage :: Chambre de Hikaru Yuugure-