Il y a ving-cinq ans de cela, naquirent les Tragiques Évènements qui ont plongé notre monde dans un profond Désespoir.. Aujourd'hui, le monde panse ses blessures.. Mais celui-ci n'a jamais vraiment disparu.
 

Partagez | 
 

 Rp de Lancement : Une Séquence Mortuaire..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Kana Hirano

avatar


Second avatar : Messages : 21
Date d'inscription : 11/08/2016
Age : 17

MessageSujet: Re: Rp de Lancement : Une Séquence Mortuaire..   Sam 4 Mar - 17:09

Prologue : Awakening.


Plus tu regardes les autres interagir entre eux, plus ton regard se fait sévère, déformant ton habituelle expression blasée pour une capable de correctement afficher ton mécontentement. Il semblerait que toutes les personnes rassemblées ici ne soient que des abrutis sans nom, incapables de se comporter un minimum correctement. Et c’est eux qui sont censés représenter l’élite ? Il ne faut s’étonner que le niveau intellectuel de la jeunesse ne fasse que descendre si on leur offre des idoles pareilles. Le pire d’entre eux est sans aucun doute le magicien à la gueule un peu trop grande ouverte qui commence déjà à t’insupporter. Il est bien gentil de vouloir rassembler tout le monde mais il est en totale opposition avec l’ambiance de la scène, se montrant ainsi particulièrement ridicule sans pour autant apaiser le stress des autres. Juste un acte inutile, une improvisation particulièrement décevante. N’est-il pourtant pas de ceux qui doivent savoir tenir un spectacle et maîtriser une ambiance si son talent repose sur la magie ou quelque chose s’en rapprochant ? D’un long soupir, tu décides de finalement laisser tomber l’idée de comprendre cet énergumène pour passer aux autres candidats, bien que ton estime envers eux ne soit pas bien haute pour le moment. Ces élites sont incapables de se motiver à bouger, préférant partager mutuellement leur incompréhension et leurs peurs, leurs discussions rythmées par quelques idiots un peu trop bruyants.

Face à tout cela, tu décides d’assumer ton rôle d’acteur et de jouer le rôle de l’homme sensé dans tout ce bordel, descendant rapidement les différentes marches des gradins pour arriver devant la scène principale où débarqua presque au même moment une… mascotte ? Impossible d’en dire plus à ce sujet, la chose noir et blanche, semblable à un ours, ne faisait pas vraiment de sens actuellement. Après, c’est un élément récurent des histoires du genre de faire apparaître une mascotte pour modérer le jeu mais elle est toujours seule ou du moins jamais accompagnée par un partenaire humain, celui-ci créant une sorte de dissonance entre les deux personnages qui ne vont pas de pair, détruisant leurs ambiances respectives. Cependant, l’arrivée du maître du jeu sur scène semble confirmer l’idée que l’ours fait partie des organisateurs du jeu, malgré le manque de logique du rôle.

Avant que tu ne puisses te poser d’autres questions, tu es interrompu par le lancement d’une vidéo venue poser le contexte et ancrer l’ambiance précédemment mise en place. Celle-ci vous décrit une société ravagée, des jeux morbides et vous expose deux grands groupes opposés, un prônant le désespoir et l’autre luttant contre le premier. Scénario simple et classique mais bonne mise en contexte, tu aurais donné un bon point à celui derrière tout cela si tu ne commençais à douter d’être seulement dans une mise en scène ou dans la réalité. Tout cela va un peu trop loin pour une téléréalité ou une expérience sociale, surtout au vu de la présence d’un enfant d’un si jeune âge parmi vous et des normes de votre époque. Dieu sait combien de fois tu avais dû revoir le scénario d’une pièce pour éviter de choquer tel ou telle communauté, tu sais donc qu’une vidéo pareille ne pourrait pas être publié dans le cadre d’une télé-réalité ou, en dehors de quelques personnes un peu extrêmes, un évènement privé. Tu te rends à l’évidence, tu t’es retrouvé dans une étrange situation et en sortir risque d’être sacrément compliqué, surtout s’il faut vous entretuer pour cela. Tes émotions commencent à vaciller et à passer de l’une à l’autre après avoir pris conscience de la réalité, finissant finalement par exprimer de la satisfaction. Toi qui t’ennuyait tant dans la vie, fatigué de voir des acteurs dont tu ne faisais que cacher le manque de talent avec tes mises en scène, tu vas pouvoir admirer un spectacle sans le moindre jeu, seulement de vrais sentiments, mêlant peur et haine, mensonge et vérité. Et tu admiras tout cela depuis ta place d’acteur, te permettant de te mêler au jeu et de t’améliorer de façon spectaculaire dans ton talent. Avec un peu de chance, cette expérience sera pour toi l’occasion de réellement devenir l’Ultime Metteur en Scène, te révélant réellement digne de ton titre. Tu te prêteras donc au jeu sans te poser plus de questions, attendant seulement l’annonce des règles tout en approchant l’un de tes collègues visiblement mal en point avec pour objectif de te mettre dans la poche certains de tes camarades en jouant le gentil  camarade. Tu ranges rapidement ton sourire arrivé devant ce drôle de jeune homme au look particulier, histoire de ne pas le mettre encore plus mal à l’aise. Tu lui saisis ensuite rapidement les mains, tentant de le rassurer et surtout de le calmer.

- Calme. Ça va aller, personne ne jouera à un jeu pareil, il n’y a pas à s’inquiéter.

Parce qu’il faut bien jouer le rôle d’abruti idéaliste pour se mettre les idiots dans la poche.


By Paysanne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Naoshori

Egocentric Genius

Egocentric Genius
avatar


Second avatar : Ultimate ??? Messages : 225
Date d'inscription : 18/02/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: Rp de Lancement : Une Séquence Mortuaire..   Sam 4 Mar - 17:37

Let's play up!


    Tout se passa très vite, et oui Nice tu t'étais trop concentré sur les gens qui t'entouraient et encore plus là où tu mettais les pieds, mais ce qu'il se passait au fond de la scène t'étais totalement passé au dessus de la tête. De derrière le rideau débarqua une boule noire et blanche, bien plus grosse que ta boule de poil, et dégomma celui qui était devant toi. Sur ce coup-ci, on peut dire que tu as eu de la chance de ne pas avoir été touché, mais te voilà maintenant seul sur scène avec Naoki et ce nouvel arrivant qui était... un ours. Ouais un ours, ça doit t'en boucher un coin Nice? Et bien c'est pas l'impression que tu me donne, non toi tu restes calmes, Bullet entre les bras. Si on regardait de plus près, on pouvait même voir un début de sourire sur ton visage, un tout petit en coin. Heureusement que tes petits camarades ne pouvaient le voir, ils risqueraient de se fourvoyer sur toi. Un écran géant descendit après que Naoki vint rejoindre son compagnon à poil, c'était sympa sur cette scène chacun avait le sien, mais le tien lui il parlait pas Nice ce qui nous n'allons pas nous le cacher serait vachement bien. Enfin, l'écran afficha des images qui ne faisait que valider tes hypothèses. Dos au public, tu affichais une tête à la fois perplexe et souriante. Alors tu es comme ça, même dans les pire situation tu aime savoir que tu avais raison. Je ne pensais pas que cette seul chose pouvait faire apparaître un sourire aussi naïf, mais la façon dont tu serres ton chat ne trompait personne, tes main tremblantes, oui la situation n'avait pas l'air de te rassurer! Mais les images cessèrent, il fallait dévoiler ton visage aux autres, essaie donc de reprendre un peu d'allure tu es sur scène quand même! Il repris alors son calme et se tourna vers Naoki qui déblatéré d'autres explication comme quoi il ne serait pas des méchants, non! Tu ne préférais rien dire après tout lui même le disait, c'est le nounours qui fera avancer les choses, enfin plutôt les commencer. Dans la foule, un voix criait à la mascarade. Bon Nice, il y a un moment pour tout, maintenant qu'ils sont au courant faut qu'ils arrêtent de se voiler la face et même s'il était évident qu'il feignait l'ignorance, il pouvait toujours y avoir des réfractaire dans la foule qui se cache. Il se tourna vers l'origine de la voix, suivant le même raisonnement surement:

    "Non, il est évident qu'il ne s'agit pas d'une mascarade, et il est aussi évident qu'ils ne vont pas s’entre tuer devant nous pour nous le prouver."

    C'est dans ses moments que je regrette de pas être dans ta tête Nice, chaque être humain a une réaction, un chemin de pensé qu'il adopte en période de crise, face à la mort. Certain tombe dans le déni, ce qui n'a pas l'air d'être ton cas, d'autre vont paniquer ou même se voire pousser des ailes. Jusqu'à où ira ton instinct de survie? A ce que j'ai vu, je ne te vois vraiment pas tuer quelqu'un de tes propres mains. Mais tu avais put voir que ceux derrière tout ça sont doué pour mettre en désordre l'esprit des gens et les pousser dans leur limites. Tu étais le pion d'un énorme jeu, essaie de t'y amuser hein! En tout cas là d'où je suis c'est vraiment drôle à voire. Entre toi qui enchaîne les actions illogique, jouant le naïf pour passer au rôle du cerveau, ceux qui semblent avoir des problème avec la notion d'entre-tuer, depuis quand connaître une personne est nécessaire pour la tuer? Bien au contraire ça facilite le boulot, enfin ce que j'en sais... Il y avait aussi ce magicien qui avait précédemment servi de quille qui remontait sur scène, reprenant sa place et surnommant Nice "le mec au chat". A sa place je n'aurais pas trop aimé qu'on me réduise à ce nom, mais il n'affichait aucune gène. Affichant juste un sourire quand il lui promis un tour, comment pouvait-on être si attaché à une telle chose à un tel moment, l'exemple parfait du déni. Enfin Nice, tu affichait aussi ce sentiment à mes yeux au début ne te la ramène pas. Il questionna ce Naoki sur leur prochaine habitation, espérait-il vraiment sortir? Il devait y avoir déjà tout un décor de prêt pour le lever de rideau:

    "Il est évident que l'on va passer un bout de temps ici, mais une salle serait trop petit pour le nombre que l'on est, ça ne les amuseraient pas assez..."

    Une autre voix vînt te couper dans tes réflexion à voix haute, demandant plus de précision sur les règles de ce jeu. Tu t'en souvenais toi Nice? Je vais avouer qu'un petit rappel serait le bienvenu pour ma part. Enfin il serait plus sûr de les demander, rien ne prouve que tout les jeux du genre ont les même règles, après tout Nice n'avait vu que le début d'un seul avant de se retrouver ici.

    "Dans tout jeu il y a des règles oui à suivre, vous pouvez au moins nous éclairer sur les règles et le terrain à la place de nous laisser nous embrouiller en nous regardant."

    Il parlait à la fois à Naoki et au nounours, même si le premier avait bien préciser que la réponse sera donné par l'ourson, il était dur à croire que le jeune homme aux cheveux gris était vraiment de leur côté, tout ça était bien plus compliqué que ça et Nice refusé surement de faire confiance en l'un des deux, voire même qui que ce soit. Malgré ce que croyait certains, l'humains face à la mort est capable de tout, les plus faibles céderont, en feras-tu parti Nice?

By Paysanne


_________________


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Nakagawa

avatar


Second avatar : Messages : 93
Date d'inscription : 21/09/2016

MessageSujet: Re: Rp de Lancement : Une Séquence Mortuaire..   Sam 4 Mar - 17:58

C.
Alysia
& Les
Rigolos
Danganronpa

What about no?

Eeeet, ça repartait dans tout les sens. À croire que l'intervention d'Alysia n'avait servi à rien. Enfin... Il fallait être honnête. Elle avait servit à rien. Tour de magie et protestations se mélangeaient et se répétaient comme des échos, créant un bordel monstre. Des nouveaux protagonistes se joignirent également, ajoutant leur voix à ce brouhaha et essayant de parler plus fort que les autres afin d'espérer se faire entendre. Il y en avait de tout les genre, des craintifs, des calmes, des curieux et le plus excentrique du lot, un ours en peluche qui parle.

Avec tout ceci, la chanteuse avait l'impression de se retrouver dans une mauvaise comédie, regroupant tout les clichés des protagonistes de films. C'était vraiment du gros n'importe quoi.

Et ce fut donc pour cela, qu’excédé par tout ce qui se passait autour d'elle, la jeune femme décida de se rapprocher de la scène. Au passage, elle appuya légèrement sur l'épaule de la rousse pour la rassurer, accompagnant cela d'un sourire rassurant et d'un « je reviens vite ».

- Dit donc Mister Kushiro, commença-t-elle à dire une fois assez proche du principal concerné. Tu nous annonces que tu fais partit d'un groupe de résistant contre ce « désespoir » et pourtant, tu abandonnes si facilement le combat ? À cause d'une peluche ?

Elle secoua négativement la tête.

- Je ne veux pas croire ça. Si c'est de l'aide dont tu as besoin, nous pouvons t'aider. À nous tous, je suis sûre qu'on pourra stopper ce Danganronpa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanbei Tokonatsu

avatar


Second avatar : Messages : 20
Date d'inscription : 26/10/2016

MessageSujet: Re: Rp de Lancement : Une Séquence Mortuaire..   Sam 4 Mar - 18:34

Certaines personnes avaient des comportements très confus. Il était difficile de manquer, par exemple, ces deux personnes qui semblaient se reconnaître. C’était une chose très bizarre, vu que pour la plupart d’entre nous, tous les autres étaient de parfaits inconnus. Il y avait aussi le type qui était mort de trouille. Rien de spécial à dire sur celui-là, la plupart des autres l’ignoraient. Un peu comme un élément comique. Rappelez-vous, tout ça restait une farce, donc il fallait des petits détails comme ça. Puis il y avait toujours cette jeune fille rousse. “Léthargique” était probablement le mot qui lui convenait le mieux. Si elle n’avait pas parlé, on aurait pu se demander si elle était vivante.

D'un autre côté, il y avait aussi des gens qui prenaient la situation au premier degré dans le plus grand calme. Le grand type au chapeau noir, par exemple. Plutôt stoïque, il demandait plus d’informations sur les règles du jeu. On nous avait annoncé que le “jeu” consisterait à s’entretuer. Donc peu importe ce qu'ils prétendaient, il y avait un sacré paquet de gens qui étaient pressés de jouer à ça, vu qu’ils réclamaient les règles au plus vite. En principe, les gens normaux et sensés voudraient mettre fin à cette situation au plus vite, ou avoir des informations qui peuvent les aider à s’en sortir. Là, apparemment, le sujet de préoccupation numéro un était de savoir selon quelles règles "on" allait s’entretuer. Et bien, l’humanité, la société, la civilisation, tout ça a du plomb dans l’aile ! On aurait pu croire que ces gens étaient des complices ou des acteurs. Et oui, c’était une farce, après tout !

Dans ce naufrage de personnes aux attitudes anormales ou chaotiques, avec en tête de file le type au chat qui agissait comme s’il en savait beaucoup plus que les autres, elle s’avança. Oui, elle. Grande, à la chevelure d’or, et aux proportions de protagoniste. Avec sa voix pleine de conviction, elle se tenait fermement sur scène et se donna pour mission de faire le classique discours d’espoir et de coopération. Sa remarque était, en fait, pleine de bon sens, vu qu’on nous avait vendu dans la vidéo un affrontement épique entre des organisations antagonistes. Et on se retrouvait à présent avec un membre d’une des (non-)fameuses sociétés forcé par Doraemon d’animer un jeu où on devrait s’entretuer, alors qu'il luttait contre ces jeux, ou un truc comme ça. Logique ! Umihiko ne put alors s’empêcher d’applaudir la jeune fille et de la couvrir d’éloges.

Wooow ! Je ne m’attendais pas à autre chose de la part d’Angel-sama ! Vous êtes tellement géniale, j’ai plein de posters de vous dans ma chambre ! J’ai tellement de chance d’être là et d’avoir cette occasion de vous voir vous comporter d’une façon aussi cool ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuto Nimura

Guren no Kohai

Guren no Kohai
avatar


Second avatar : Messages : 75
Date d'inscription : 11/08/2016
Age : 24

MessageSujet: Re: Rp de Lancement : Une Séquence Mortuaire..   Sam 4 Mar - 18:42

Satoshi Tomeina & Co... mots ▬ dialogue en #6666ff
La fatalité est agaçante !

On dirait que la scène se remplit petit à petit, et que tout le monde se réveille. Bon retour dans ma tête cher stalkeur. As-tu suivi les derniers évènements de nos amusantes vies d’étudiant ? Pour te la faire courte, certains sont en train de penser que ce jeu n’est pas vrai, d’autres qu’il suffit de ne pas jouer et de se souder les coudes pour s’en sortir tous ensemble… Et y a la troisième catégorie, les passifs qui cherchent une sortie ou n’agissent pas. Ça t’intéresse de savoir ce que je pense ? Vraiment ? Très bien, alors… attend une autre personne arrive sur scène. Elle est plutôt jolie. Kushiro-san ? le mec chelou à un nom ?  Ah oui, il a dit plus tôt. Et il fait partie d’un groupe de rebelles c’est ça ? Pourquoi est-il piégé avec nous alors? Enfin, que dit la jolie blonde ? Tous ensemble on s’en sortira ? deuxième catégorie, intéressant. Attends, je reviens, je vais juste répondre à la remarque très juste du mec au chat :

- « En effet, ce serait étrange de tous nous faire rester là. C’est-à-dire qu’un grand décor nous attend derrière ses portes, j’ai hâte de le découvrir ! Pure question qui me titille depuis plusieurs minutes : quel est le nom de ce chat dans tes bras ? je peux jouer avec lui ?? »

Me voilà de retour ! Alors mon opinion là-dessus. Hmm, je ne sais pas trop en vrai ; je me dis que de toute façon on est coincé ici, et que même sans être au courant de ce jeu mortel, et sans en connaitre les règles, le fait est que nous sommes tous là, pris dans ce jeu un peu excentrique, je te l’accorde. Mais tu ne peux pas arrêter un jeu quand tu es dedans juste par simple volonté, sous prétexte que tu n’es pas d’accord ; on arrête pas un match de boxe car les boxeurs prennent des coups, ou un match de foot sur un but… qu’importe comment tu y arrives, une fois sur le terrain, la meilleure façon de s’en sortir est de jouer. Je ne tuerais personne pour autant, certes j’accepte l’idée d’être coincé ici, mais je garde espoir qu’il y ai un moyen de s’en sortir autrement, même s’il n’est pas évident ou prend du temps.
Une nouvelle personne s’approche ? Angel-sama ? c’est le nom de la blonde au discours plein trop d’espoir pour ce jeu ? Amusant comme nom. Enfin, attendons les règles ensemble toi et moi, et s’il faut vraiment tuer ou mourir pour seule option de survie, alors… alors :

- « Mourrons en rigolant ou fuyons en s’amusant, ce n’est qu’un jeu comme un autre après tout ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Rp de Lancement : Une Séquence Mortuaire..   Sam 4 Mar - 20:18

Strange Wake-Up


Revassant un peu, sans vrai but, j'errai. Si on devait comparer la stase auquel je me trouvais, je dirai que je flottais. Oui, c'est ça. Je flottais ! Dans des touts moelleux et chou nuages. Pas de question, pas de négation, je ne cherchais qu'un repos doux et délicat. Mais il y avait un bruit confus, comme un timbre sans vie. Un timbre qui me faisait mal aux oreilles, un timbre qui me déchirait. J'avais beau le fuir, il tapait. Sournoisement, fortement, sans âme. Mon Dieu, je haissais ce bruit. Nonchalamment, je chercha mon doudou. Il était beau mon doudou, je le blottis contre moi. Curieusement, le sol n'était pas comme d'habitude. Comme lisse et froid. Et, je ne sentais pas le bon assoupissant de Tata Mirai. Ouvrant doucement les yeux, je vis des gens. Des gens que je ne connaissais pas. Des gens qui parlaient fort. Des hommes. Oh mon dieu, beaucoup trop d'hommes. Serrant mon doudou très fort contre moi, je me leva. Un peu maladroitement, je tituba sur mes jambes. Il fallait que je me renseigne sur cet endroit, mais j'avais peur. Quelque chose m'étranglait lentement et sûrement, ma timidité. Timidité maladive qui faisait de moi sa chose. Chaque pas était plus lourd que le précédent, chaque respiration était plus fort l'une que l'autre. Le groupe ne semblai t pas m'avoir remarqué. Ils étaient en grande discussion, je tentais un faible « Hey » mais personne me répondit, quelqu'un parlait même d'explorer. Explorer quoi ? Ou comment ? Je ne suivais plus rien ça me foutait mal. Il parlait aussi de mourir, mais je ne veux pas mourir ! Me mordillant la lèvre, je força ma voix à être plus haute et à me faire entendre de ce groupe de gens si étrange.  Je ne le voulait pas mais, je le devais bien. J'étais bien trop ignorante.

-Excusez moi ! Mais que se passe t'il ? Je ne comprends rien...je viens de me réveiller.

Cachant mon visage dans ma grosse peluche de lapin pour reprendre du courage, je repris plus doucement :

-Je m'appelle Ayala, ça facilitera les échanges vu que vous semblez être dans le même problème que moi.

By Paysanne

Revenir en haut Aller en bas
Kyoi Toyosato

avatar


Second avatar : Messages : 22
Date d'inscription : 12/02/2017

MessageSujet: Re: Rp de Lancement : Une Séquence Mortuaire..   Sam 4 Mar - 20:33

Danganronpa


Il y eu un vacarme pas possible. Et voilà qu'en réponse à toutes les questions apparu... Un nounours en peluche. Cependant, cela ne semblait pas être un ours en peluche classique. Ce n'était pas mignon, déjà, ça avait un côté plutôt flippant, et en plus ça devait être télécommander à distance, visiblement. Il n'y avait pas d'autres explications logiques. Mais, de toute façon, leurs présences ici n'avait rien de logique. C'était ridicule, ça ne pouvait pas être vrai. Oui, ça devait n'être qu'un rêve. Juste un cauchemar quelconque. Il avait juste à attendre que ça se passe et il se réveillerait, Ikuei en était persuadé !

Une vidéo commença alors. Une vidéo qui, au départ n'avait rien de particulier, et qu'Ikuei n'écoutait qu'à moitié. Après tout, si ce n'était qu'un rêve, il n'avait qu'à se pincer et se réveiller, non ? Il se rendit compte quelques instants plus tard que ça ne marchait pas... Donc il décida de prêter plus attention à la vidéo. " Black Pheonix " ? Qu'est-ce que cela signifiait... ATTENDEZ, DES CADAVRES ?! Le teint de l'acteur pâlissait au fur et à mesure que les images défilaient.

" - Non... C-ce n'est pas... Possible... ?! "

Ce... C'était des photomontages. Une mise en scène. Il ne se ferait pas avoir... Ou alors peut-être qu'il niait juste. Mais il refusait de reconnaître que ce qu'il voyait était la réalité. Non, pas possible. Juste. Non. Ce gars qui était avec le nounours en peluche... Il était sûrement derrière tout ça ! La vidéo fut interrompue de manière brutale. Mais... Ce ne pouvait pas être autre chose qu'une mise en scène, hein ? C'était du faux, pas vrai ?

Naoki monta dans la liste des gens qu'Ikuei détestait - qui est une liste plutôt vide à la base - en disant qu'ils falaient qu'ils s'entre-tuent. Non mais quoi ? Il ne pouvait pas s'entre-tués ! Personne ne tuerait quelqu'un sur demande ici, pas vrai ? Naoki disait vouloir les aider, mais il collaborait avec le nounours, il se foutait d'eux ou quoi ?! N'importe quelle personne sensée verrait le mot "traître" sur son front ! Le SHSL Actor fit une note mentale de ne jamais lui faire confiance, quelque part dans sa tête. Mais... Peut-être qu'il réagissait surtout sur le coup de la colère.

Réfléchir en étant aussi à la fois choqué et énerver ne mènerait pas à grand chose. Allez se plaindre non plus vu le brouhaha qu'était actuellement les différentes conversations des élèves. Inutile d'y ajouter son grain de sel. Attendons le moment où tout le monde reconnaîtra que ce n'est qu'une blague. Cela ne peut pas être autre chose qu'une blague. Même si on lui montrait toutes les preuves possibles et inimaginables pour lui prouver le contraire...

" - Ça peut pas être vrai !!! "

Oups, il s'était un peu emporté, là, par contre. Enfin, il fallait qu'il le dise, même si il ne se convainquait que lui-même. Et même si pour le coup il n'était pas obligé de le dire si fort...

By Paysanne

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaito Takebashi

avatar


Second avatar : Messages : 229
Date d'inscription : 11/08/2016
Age : 18

MessageSujet: Re: Rp de Lancement : Une Séquence Mortuaire..   Sam 4 Mar - 21:59

ERROR ERROR ERROR ERROR Resetting...



... OK... Des gens te remarquent, et te causent pas trop. C'est bon, mais t'es pas calmé. Oh non. Tu trembles encore comme c'est pas permis, et, bon, il y a apparemment encore des gens qui croient au canular. Tu as assez vécu pour savoir que quand les gens disent des conneries aussi grosses, c'est que c'est vrai. Et donc, c'est sûr: ce jeu est vraiment un survival horror en huis clos où c'est chacun pour soi... Et soit tout le monde s'en fout, soit c'est une blague pour eux. REVEILLEZ-VOUS!

-Sérieusement, vous croyez pas ça? C'est le setup même de ce genre de trucs! Normalement, on ne voit ça qu'en jeux vidéo! Et il faut s'inquiéter, bon sang! Vous comprenez pas dans quel merde on est?

Tu envoies très littéralement valser les mains du type en face de toi. Tu trembles, OK, mais là, c'est pas le moment d'essayer de rassurer avec des paroles creuses comme le crâne d'un joueur après un magnifique Headshot. Ensuite, il y a le blondinet sur scène qui espères calmer tout le monde. On vit sérieusement dans le même monde? Mais réveilles-toi bon sang! On n'est pas dans le monde des bisounours! Tiens, même toi, pas le plus futé en génaral, tu sais que c'est la vérité, cette folie!

-Ca peut pas être une blague! Une mascarade n'est pas aussi sophistiqué que ça! Reviens sur Terre, la situation est horrible! Ce n'est pas Super Giovanni Universe ou je ne sait pas quoi!

Enfin, il y a des gens qui comprennent... Enfin, tu parles trop vite, le premier est CONTENT de ça. CONTENT! T'es né où, en Enfer, en attente d'un énième massacre de masse sur Mars? Tu peux maintenant être parano. Ca ne va pas changer quoi que ce soit. Hey, tu pourrais même essayer de le rappeler à l'ordre, ce fou. Quitte à te mettre des gens à dos. Non, sérieux, comment peut-on penser ça?

-Mourir en rigolant? Tu te rends compte de ce que tu dis? C'est pas n'importe quel FPS où tu respawn à volonté, c'est la vraie vie! Tu ne vas pas te réveiller dans ton lit si tu as un couteau dans le coeur!

Il y a une autre personne qui, lui, au moins, s'inquiète. Heureusement. Tu te sentais seul, avant ça. ENFIN quelqu'un comprend les enjeux de ce que "s'entre-tuer" signifie! Non, mais sérieux, réveillez-vous! La guerre, c'est pas comme les jeux! C'est pareil ici: tu meurs, tu meurs, point final! Adieu souvenirs! Si tu le pouvais, tu foutrais une baffe à tous, n'est-ce pas? Tu sais bien, de par ton talent, que la mort est différente dans les médias que dans la vraie vie. Bon, aussi, t'as plus de voix, alors tu tousses. Beaucoup.

By Paysanne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Guren Yonetsu

Stagiaire Poképhile Polyvalent

avatar


Second avatar : Messages : 167
Date d'inscription : 28/07/2016
Age : 21

MessageSujet: Re: Rp de Lancement : Une Séquence Mortuaire..   Sam 4 Mar - 22:50

First Act of Despair


starring. the participant of the 1 rst danganronpa.
nul ne sait de quoi le Destin est fait..


..Réagir. D'autres semblaient totalement à l'ouest, d'autres un peu plus sain d'esprit. Mais vraiment. De la sauce tomate ? MAGENTA ? L'être humain se doit de protéger sa sanité mentale d'une quelconque mais à ce point là ?
Mais damn. D.A.M.N. Naoki avait déja eu l'occasion de voir de nombreuses réactions de la part de joueurs. Mais une réaction comme vient de le faire Blitz, sérieusement, c'est du jamais vu. Même Monokuma semblait en trembler sur scène, avant de vite se resaissir. Non mais, quelle idée de crier comme un taré , oh ?!

Monokuma se permit alors de riposter. En un instant, il se vit recouvrir d'une tenue de grand-mère Monokuma.


"Oyaaa mais vous avez pas fini de gueuler, bande de rustre ?! Alors c'est comme ça que vous traitez une DAAAAAME !
De mon temps, les participants n'avaient pas d'aussi mauvaises manières ! ..Oh, j'oubliais, ILS MOURRAIENT MÊME AVANT D'OUVRIR LEURS BOUCHES DE MEROUS !"



La peluche avait pris un accent très arriérée, qu'on aurait pu véritablement prendre pour une vieille femme.. Même si il est bien connu que les ours robotique n'ont pas véritablement de sexe. Uh.



"Parlons maintenant des règles, si vous les attendez tant que ça ! Vous voulez pas finir comme sur la vidéo ? Alors, il faut survivre !  ET NON CE N'EST PAS DE LA SAUCE KETCHUP MAGENTA, IGNORANT !
On veux du Désespoir. On veux vous voir SOUFFRIR. Pour celà, vous devez vous entre-tuer, être au fond du trou, vous suicidez, ON S'EN FOUT. ON VEUX VOUS VOIR CREVER. Ce monde le veux, coucou les caméras ! Mais je suis un ours oursement généreux, et seuls quelques heureux élu -les moins lamentables-, auront le droit de sortir d'ici. Mais vous êtes trop, alors FAUT FAIRE LE TRI.


Aprés un bref silence, Monokuma sorti de sa perruque, un Electro-ID, qui ne semblait pas être le sien. Il le leva alors vers le ciel, faisant volontairement refléter la lumière en direction des yeux de certains participants.


"Vous avez dans vos poches, un Electro-ID. Celui-là contient vos informations personnelles, certaines informations des autres participants ainsi que les règles de ce jeu. Car oui, y'a des règles, foutez-vous ça dans le crâne bande de rustre ! Vous ne pourrez quitter ce jeu qu'en ayant atteint un minimum de joueur.. Et je sais "pupupu, mais on est que des adolescents, on a jamais tuée.." .. MAIS VOUS ÊTES JEUNES ET VIGOUREUX ! Vous aurez des armes, faites pleuvoir le sang de la jeunesse !



"IT'S TIME TO KILL, MOTHABEARU."

L'ours vient alors à s'en aller, ronchonnant comme une vieille n'ayant pas reçu sa dose de paracétamol quotidien...Laissant les participants dans un état semi-Stoïque. Même Naoki ne savait pas comment réagir à tout ça. L'on pouvait simplement entendre en fond, les portes de la salle s'ouvrir.



"Tuer, Enquête, Tribunal, Feu de joie. C'est pas compliqué quand même, j'te jure.."


----
HRP : Les salles du Quartier de Départ sont maintenant ACCESSIBLE, laissant ainsi la liberté d'agir et de RP là où vous le désirez ! Bonne chance à vous !


by monokuma, sprite made in lizzie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanbei Tokonatsu

avatar


Second avatar : Messages : 20
Date d'inscription : 26/10/2016

MessageSujet: Re: Rp de Lancement : Une Séquence Mortuaire..   Sam 4 Mar - 23:43

Ils ne connaissaient pas le ketchup magenta !? Comment avaient-ils fait dans leur vie pour faire des farces avec un faux mort, exactement ? Non… serait-il possible qu’ils n’avaient jamais essayé cette farce ? Quel toupet d’aller insulter les autres d’ignorants après ça ! … Alors ils voulaient vraiment que les personnes ici présentes s’entretuent. Umihiko jeta un oeil furtif à son poignet lorsqu’il entendit le discours de Doraemon. Il y avait un étrange mélange entre comique indéniable et premier degré morbide. Leur conception d’un jeu macabre était bien humoristique. On aurait presque cru revoir la vidéo de présentation de “Battle Royale”, celle où la présentatrice enjouée explique les règles du “jeu” comme si elle expliquait le principe de “Fûun! Takeshi Jô”. Là on avait Doraemon déguisé en grand-mère.

Umihiko plongea instinctivement sa main dans sa poche lorsqu’il entendit parler de l’electro-ID. Il l’y trouva effectivement et le sortit. Ils ne mentaient pas, du moins sur ce point. C’était un appareil qui ressemblait à un smartphone. Son nom et prénom apparurent lorsqu’il l’alluma, ce qui signifiait qu’ils le connaissaient lui, mais probablement aussi tous les autres participants vu qu’il n’y avait aucune raison pour que les electro-IDs soient faits différemment. Qu’est-ce que ça signifiait ? Comment avaient-ils pu se procurer ces informations ?

Alors que Umihiko lisait les règles et écoutait le discours à moitié, il fut surpris de voir à quelle vitesse ils étaient abandonnés. Doraemon et Naoki, qu'Umihiko associait intuitivement, semblaient vouloir les plonger rapidement dans le bain de leur plan, quel qu’il soit. Qu’est-ce que c’était que ce jeu, exactement ? “Faire pleuvoir le sang de la jeunesse” ? “Un petit nombre de personnes pourrait sortir” ? Umihiko était dans l’incompréhension. Les règles étaient faciles à comprendre, mais le contexte ne l'était pas. Ils leur jetaient un certain nombre de faits et paroles incroyables à la figure pour ne laisser que la confusion. Le garçon aux cheveux cyan était pris de court, et ses yeux s’écartèrent un instant, traduisant la peur que l'on peut ressentir lorsqu'on ne maîtrise rien.

Mais peu importe, il ne comprenait pas la situation, il y avait trop de choses en même temps. Il décida alors de ne pas écouter le duo qui animait le “jeu”. Les autres allaient-ils faire de même ? Les portes du théâtre s’ouvrirent, ne laissant que le silence, un silence temporaire. Les mains derrière le dos, Umihiko le brisa très vite avec sa voix aigue et nasillarde. Il s’adressa à l’intégralité du groupe, les regardant dans les yeux les uns après les autres.

▬  Et maintenant, on fait quoi ? On hurle tous comme l’hystérique là ? dit-il en montrant du doigt celui qui avait braillé il y a quelques instants, affichant un petit sourire narquois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Travis

avatar


Second avatar : Messages : 37
Date d'inscription : 22/01/2017

MessageSujet: Re: Rp de Lancement : Une Séquence Mortuaire..   Dim 5 Mar - 9:28

DaNgAnRoNpA


J'écoutait ce que monsieur l'ours en peluche qui parle avait à dire, il parlait d'un Electro-ID déposé dans notre poche, ce qui après investigation se révélait vrai, je n'ai aucune idée de comment ce truc est arrivé dans ma poche, mais bon ce n'est qu'un détail. Il continuait sur son histoire de tuer ou être tué, certes il impose cela pour survivre, mais je sais très bien que moi en tout cas je n'irais jamais jusqu'à une telle extrémité, c'est contre mes principes.

Je regardais le reste du groupe avec attention, j'essayais de voir qui était le plus paniqué et lequel était le plus calme, sans comptez l'autre attardé qui à l'air de s'en réjouir, lui je l'exclu de la liste. Pendant ma pseudo-analyse une personne pris la parole, demandant si on devais hurler comme une certaine personne qu'elle défini d'hystérique, suite à cette réaction un soupire sortit de ma bouche, juste avant que je n'intervienne.

-Hurler comme un paranoïaque bipolaire en manque ne servira à rien dans cette situation, si on veut s'en sortir, il va falloir qu'on se débrouille par nous même, je ne pense pas que qui que ce soit viendra nous sauver.

peut-être que ça sonne faux dans l'oreille d'autres personnes, mais c'est ma vision des choses, ma vision de notre situation actuelle, et si ça ne leurs plait pas tant pis pour eux, ce n'est pas ma faute si ils se font massacrer ou pire dans le futur. Je parti vers la porte de sortie de la salle et jetant un dernier regard aux autres et en annonçant ceci.

-Moi je vais explorer les lieux, vous faites comme vous voulez, ça ne me concerne pas, et si l'un d'entre vous meurt ce ne sera aucunement ma faute.


je parti donc de la salle, regardant vite fait les règles du Danganronpa sur l'Electro-ID puis cherchant à aller voir un peu les salles auxquelles on pouvais accéder pour le moment.
By Paysanne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Nakagawa

avatar


Second avatar : Messages : 93
Date d'inscription : 21/09/2016

MessageSujet: Re: Rp de Lancement : Une Séquence Mortuaire..   Dim 5 Mar - 10:54

C.
Alysia
& Les
Rigolos
Danganronpa

Exploration time

Encore un fois, elle avait servit à rien. À croire que cela allait devenir une habitude. Bien que c'était très frustrant de se prendre un vent alors qu'on faisait une remarque importante. Il y avait néanmoins d'autres personnes qui avaient réagit à ce qu'elle avait dit mais, elle les considérait comme complètement fous ou pas digne d'intérêt.

Par conséquent, devant ce clair manque d'intérêt envers sa personne, elle décida de faire la seule chose qui lui restait à faire. Explorer. D'après la peluche, elle pouvait trouver plus d'informations à propos de sa situation grâce à un electro-ID qui avait miraculeusement trouvé son chemin jusque dans sa poche. Elle entreprit donc de lire rapidement ce règlement avant de tourner son attention vers Umihiko.

- Je suis d'accord avec lui, avoua-t-elle en montrant la porte que venait de prendre l'un des élèves. La seule chance qu'on a de sortir d'ici, c'est de trouver un moyen par nous même. Il doit forcément avoir une sortie quelque part, alors commençons par explorer notre nouvel environnement. Tu peux venir avec moi, si tu le souhaites, d'ailleurs, n'importe qui est le bienvenu.

Mais, avant qu'elle ne dirige vers la porte, Alysia retourna voir la jeune fille rousse et lui tendit sa main.

- Que penses-tu de s'entraider toutes les deux ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyoi Toyosato

avatar


Second avatar : Messages : 22
Date d'inscription : 12/02/2017

MessageSujet: Re: Rp de Lancement : Une Séquence Mortuaire..   Dim 5 Mar - 11:33

Danganronpa


Bon, il fallait qu'il reconnaisse la vérité au bout d'un moment : c'était trop bien foutu pour que ce soit faux. Il vérifia dans sa poche et, comme le nounours - qui s'était changé en grand-mère au passage - l'avait dit, il y avait bien un Electro-ID. Il jeta rapidement un coup d'oeil aux informations qu'il contenait, mais décida de s'y attarder plus tard. Pour l'instant, l'ours était parti, et les portes de la salles ouvertes.

S'il ne savait pas comment il était sensé réagir à tout ça au final, même lui savait que la seule option qui lui restait était d'explorer. S'accrocher à l'espoir qu'il y ai une sortie cachée quelque part, et qu'ils ne soient pas obligés de s'entre-tués... Même si c'était trop naif. De toute façon, il avait une idée de quoi faire : il ne participerait juste pas à ce "Danganronpa". Les autres font se qu'ils veulent, il ne s'en mêlerait pas. D'ailleurs, il pouvait très bien les ignorer et faire comme si ils n'existaient pas.

C'est qu'il essayait de faire, du moins. Dans ces circonstances, être seul est de toute façon plus sécuritaire si il voulait assurer sa survie... Sa survie... Depuis quand était-il devenu égoiste ? Il mentirait si il disait ne pas être inquiet pour les autres : il ne les connaissait pas, c'est vrai. Et en plus, depuis tout à l'heure il n'a même pas essayer d'aller vers eux, la situation lui ayant faire toute notion de sang-froid.

Mais c'est une raison de plus pour s'inquiéter : et si un décidait de faire ce que cet ours demandait ? Il refusait de croire à cette possibilité, mais... Bon, rester sur place ne ferait qu'accroître ses inquiétudes. Il décida de lui aussi aller explorer les alentours, mais seul. Il fallait qu'il fasse le point pour lui-même, et surtout il devait se calmer. Il quitta donc à son tour la salle, trop occupé à réfléchir pour se soucier des autres.

By Paysanne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanbei Tokonatsu

avatar


Second avatar : Messages : 20
Date d'inscription : 26/10/2016

MessageSujet: Re: Rp de Lancement : Une Séquence Mortuaire..   Dim 5 Mar - 11:54

Pff, le type au chapeau était vraiment ennuyeux. On ne pouvait même pas rire avec lui. Son soupir, son attitude distanciée, son individualisme… Umihiko sentait qu’il n’allait pas beaucoup l’aimer. En plus, il s’en allait sans se concerter avec le groupe, ce qui montrait qu’on n’allait pas pouvoir compter sur lui pour coopérer spontanément. Sans doute le type de mec qui ne refuserait pas de se joindre à un effort collectif s’il le fallait, mais qui préférerait quand même faire les choses de son côté si c’était une option valable. Umihiko ne put s’empêcher de lui faire une grosse grimace lorsqu’il eut le dos tourné pour sortir de la salle.

Bouuuh ! Au moins on sait à qui on ne peut pas faire confiance !

Cela ayant été dit, Umihiko se tourna vers Angel et la jeune fille rousse. Son instinct lui disait de rester proche d’elles, alors il allait l’écouter. Peut-être étaient-elles les plus dignes de confiance dans cette foule d’inconnus ? Il faut dire que les discours d’Angel, s’ils n’avaient jusqu’ici pas été des plus efficaces, avaient au moins eu le mérite de témoigner de sa bonne volonté. C’était une chose qu’on ne pouvait pas vraiment dire à propos des autres, qui agissaient mystérieusement, anormalement ou confusément sans aucune raison. Au moins tout le monde semblait d'accord sur un point : ce n'était pas l'hystérique de service qui allait les sortir de là.

Umihiko s’adressa avec curiosité et optimisme aux deux jeunes filles lorsque Angel lui annonça qu’elle aussi allait explorer les lieux. Il comptait faire un bout d'exploration avec elles et peut-être trouver une sortie ou des indices qui allaient y mener.

Hey, hey, Angel-sama, je veux venir avec vous ! Contrairement au type effrayant au chapeau, vous voulez qu’on s’entraide et ça me rassure ! puis, faisant face à la jeune rousse, Comment s’appelle onee-chan ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaito Takebashi

avatar


Second avatar : Messages : 229
Date d'inscription : 11/08/2016
Age : 18

MessageSujet: Re: Rp de Lancement : Une Séquence Mortuaire..   Dim 5 Mar - 14:49

Reset completed. Starting program "DangonRonpa.exe"



Bon, voilà, tu as piqué ta crise de nerfs, tu t'es fais passé pour un hystérique. Enfin, à tes yeux, tout le monde faisait le clown, dans un sens. Toi, tu sais que plus c'est absurde, dans ce monde, plus ça a de chances de se réaliser. Le monde n'est pas tout rose ou tout noir, et les gens doivent l'apprendre. Enfin, tu tousses, encore. C'est de ta faute, hein: tu as piqué ta crise de nerfs, et tu as crié sur tout ce qui te semblait déraisonné. Tu as à peine entendu ce que la peluche à dit, pendant que tu t'égosillait. Mais tu as entendu le machin parlé d'un Electro-ID dans ta poche. Tu vérifies immédiatement, et tu en sors une tablette. T'aimes pas les tablettes, il n'y a pas de jeux compétitifs ultra-intenses dessus, comme Vigilante, par exemple. En plus, dedans, il y a un truc que tu ne veux ABSOLUMENT pas voir, si bien que tu le ranges très vite dans la poche où il était. Le seul avantage de ce truc: ça passe inaperçu. Bon, maintenant, justifies ta crise, là.

-J'ai crié sur vous car il n'y en avait pas beaucoup qui prennait au sérieux tout ça, compris? Enfin... maintenant que tout le monde semble sur la même longueur d'onde... on peut avancer normalement... Et pardon pour les tympans percés.

Bon, voilà, ça c'est passé. Tu entends beaucoup de gens qui décident d'aller explorer, maintenant qu'apparemment, les portes sont ouvertes. Tu as une idée: si on est bien dans une sorte de théatre, ça veut dire qu'il y a des loges d'acteurs. Et bon, il doit y avoir des trucs à voir. Tu montes vers la porte, et tu te retournes vers les camarades. Qui sait, peut-être que quelqu'un suivra...

-Bon, moi, je vais voir ce qu'il y a en loges. Et je proposes qu'on revienne ici plus tard pour confier nos découvertes, tout le monde... OK?

Tu passes par-dela les portes du théatre, et sur ton trajet pour les loges, tu repenses àtout ce qui a été dit, et en même temps, tu regardes dans ton autre poche intérieure, et tu vois que t'as pas beaucoup de temps avant que ça devienne affreusement pénible. Espérons sincérement que tu pourras remédier à cela assez vite, parce que t'as VRAIMENT pas envie que ça recommence comme tout à l'heure, hein?

By Paysanne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Rp de Lancement : Une Séquence Mortuaire..   Dim 5 Mar - 14:59

endormir
<.verbe>

1. Faire dormir, entraîner au sommeil
2. Atténuer, calmer une douleur

Le noir complet. Comme lorsqu'on dort. Fait-il toujours tout noir lorsqu'on dort ? Non, bien sûr que non. Des fois, nous rêvons. Mais pourquoi nous ne rêvons pas tout le temps ? Faut-il une qualification en particulier pour rêver ? Quelque chose de plus au niveau caractère ? Dans ce cas, le plus logique serait que ça soit les gens débordantes d'imagination qui rêve. Rêvent-ils à chaque fois ou bien leur arrive-t-il de ne pas rêver et de voir seulement ce noir infini, comme pour Dante ? Encore une fois, ce dernier réfléchissait trop. Il lui arrivait, comme à tous, de faire des rêves, et ces derniers n'étaient pas si compliqué que sa façon de penser.

Il avait froid, et il avait mal. Jusqu'à maintenant, il était resté endormi, protéger de ces sensations des plus désagréables. Réveillé par les voix d'autres personnes, il ouvrit péniblement les yeux. La plateforme sur laquelle le jeune homme était allongé était des plus désagréable. Il se leva assez rapidement lorsqu'il remarqua qu'il était une des seules personnes au sol, et inspecta du regard l'endroit, familier et inconnu à la fois, d'où il se trouvait. Le rouquin esquissa un sourire en voyant les attitudes chacune différente de ceux qui devaient être ses camarades. Lorsqu'il entendit ses camarades parler de mort, de désespoir et d'exploration, il fut des plus intrigué et se rapprocha d'une personne au hasard qui semblait bien mieux réveiller que lui.

▬ Hey ! On est où ici au juste ? Il se passe quoi exactement ? Ah, et j'm'appelle Dante., lui fit-il, un léger sourire sur le visage.

L'ambiance était vraiment étrange. Il ne se rappelait même pas être entré ici, et pourtant... Il n'avait pas peur, mais semblait, au contraire, amusé par la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Michiru Fujiwara

avatar


Second avatar : Messages : 42
Date d'inscription : 03/07/2016
Age : 18

MessageSujet: Re: Rp de Lancement : Une Séquence Mortuaire..   Dim 5 Mar - 15:15

Prologue


Une incompréhension grimpante. Une confusion lancinante dans mon esprit habituellement si logique, si rationnel. Je ne comprends pas ce qui se passe. Un lieu inconnu pour un événement inconnu. Un individu semblant moins inconnu qui semble plus que me connaître. J'ai de plus en plus de mal à analyser correctement ce qui se déroule autour de moi. Je triture nerveusement mes lunettes dans le but de stimuler ma réflexion et ainsi remettre mes idées en place. Chaque chose en son temps. Chaque chose en so-. Jeu de tuerie. S’entre-tuer. Que racontent-ils ? Des caméras... Je savais bien que la mort allait un moment où un autre être le divertissement principal des médias. Mais je ne savais pas que cette obsession maladive arriverait aussi tôt. Je pensais qu'il aurait fallu attendre quelques dizaines, voire vingtaines d'années pour que cela arrive. Mais il semblerait que mes appréciations, non, celles de bon nombres d'individus ayant un minimum étudié la chose, soient finalement faussées.

Plus les gens parlent, moins je comprends mon environnement. Vous devez certainement me trouver bien calme, trop calme pour ce genre de situation. Mais la réalité est toute autre. J'ai un noyau de peur et de crainte même en mon sein. Néanmoins, je dois garder mon calme. Il le faut, pour ne pas rentrer dans leur jeu. Mais... Vous vous demandez certainement pourquoi je les crois sur parole aussi, n'est-ce pas ? Tout simplement que je préfère laisser le bénéfice doute. Le mensonge n'a pas sa place dans ma vision du monde. Je sais que le mensonge est présent, mais douter constamment ne fait qu’accroître la Malveillance qui est en nous. Ce petit poison qui nous souille peu à peu pour anéantir ce bel attrait de l'humain qu'est la confiance. Ces individus nous parlent de Désespoir. Je voudrais bien savoir quel est leur conception de la chose. Personnellement, je suis l'idée de Kierkegaard. Ce Désespoir est avant tout un déni de la vérité, bien que cela en réalité bien plus vaste que cela.  

Je continue à écouter, sans réagir. J'écoute, sans parler. J'écoute, sans voir. Je laisse les infos s'accumuler petit à petit. non sans tenter d'apaiser cette peur et cette panique qui sommeille en moi. Mais cela n'aide pas vraiment à l'avancé de la situation. Mais après un bref pic dans le Momentum avec le personnage aigrie, le calme était de retour. La salle semble se vider peu à peu. Le calme retombe aussi rapidement que la panique s'était faite présente. Je soupire en posant une main sur ma poitrine, appréciant un minimum cet instant de pause. Et en profite pour reporter un véritable regard à mon entourage.

Déjà, l'homme semblant me connaître.

H-Hum... Voyez me pardonner, mais vous me connaissez ? Je... Ne suis pas vraiment bonne avec les visages, donc peut-être qu'avoir votre nom me serait plus bénéfique... Car... Car je serais enchantée d'avoir une présence familière dans ce genre de situation.

Je lui offre un fin sourire, avant de me reporter petit à petit vers des voix émergentes. D'autres personnes semblent ne s'être éveillé que depuis peu. Je me tourne vers eux, à la fois pour les saluer, mais aussi pour leur dire chaleureusement :

A-Ayala, c'est bien ça...? Venez par ici plutôt, ce sera plus simple pour vous expliquer ! En-Enfin, si vous le voulez... Après le plus difficile sera que vous croyez ce que qui va être dit...

La dernière phrase a été marmonnée nerveusement, après tout ils pouvaient très bien être dans le déni comme bon nombre de personnes ou encore paniquer. Je ne pouvais m'empêcher d'à nouveau triturer mes lunettes sur le moment.

By Paysanne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Rp de Lancement : Une Séquence Mortuaire..   Dim 5 Mar - 17:30

Strange Wake-Up


Je me repliai sur moi même. J'avais tellement peur que j'en tremblais et que je claquai des dents. Des petites larmes perlaient autour de mes yeux tandis que je tentais de les étouffer dans mon doudou. Je ne comprenais pas réellement ce qui se passait, mais on parlait de morts, de ketchup magenta. Je ne veux pas voir les gens mourir, la pièce était trop pleine et personne ne me répondait. Comme si, je n'existais pas. Oh mon dieu, j'en tremblais. M'asseyant en boule avec mon doudou, je tentais de faire le vide. Je veux ma tata mirai, je veux revoir le soleil et le matin. Je veux être très loin de ces gens qui criaient si fort. Ils ne pouvaient pas se calmer pour qu'on puisse réfléchir ensemble et en paix ? Alors, presque frénétiquement, je me récitais mon histoire favorité en tête. Ma voix couvrait toutes les autres. Je ne respirais que par court laps, tandis qu' l'histoire du petit chaperon rouge tournait en moi. Triste mélopée de mon enfance. Une voix douce m'interpella. Enfin, elle prononça mon nom. Ce fut le déclic. On ne se connaissait pas vraiment mais je voulais lui faire confiance. Je voulais un ancrage, une amie, une douceur. Parce que tout était si aigre autour de moi. Sans me soucier des autres, je sauta dans ses bras. Je ne connaissais pas son nom mais c'était la seule chose dont je me souciais était de sentir un humain contre moi. Et cette fille était la plus humaine des créatures présentes. Elle sentait bon aussi, elle sentait doux, comme une douceur d'un autre temps. Je n'allais pas la lâcher promis. Hochant la tête, je répondis à sa question :

-Oui, je suis bien Ayala. Ayala Aylen et toi ? C'est quoi ?

Me retirant un peu, légèrement réconfortée par cette étreinte, je lui fis un grand sourire :

-Et je suis l'ultimate StoryTeller.


Tirant ma capuche de lapin sur mes yeux, je lui tira la langue :

-Enchantée de faire ta connaissance et désolée pour le câlin surprise. Mais les gens me font très peur

By Paysanne

Revenir en haut Aller en bas
Blume R. Lushe

avatar


Second avatar : Messages : 20
Date d'inscription : 02/03/2017

MessageSujet: Re: Rp de Lancement : Une Séquence Mortuaire..   Dim 5 Mar - 20:36

Let me fly


Les événements s'étaient enchaînés d'une manière plutôt rapide et incontrôlable. Si Alicia n'avait en tête qu'une seule chose qui constituait sa priorité la plus haute, elle n'avait toutefois pas pu ignorer ce qu'il s'était passer devant ses yeux...
D'autres candidats s’étaient réveillés petit à petit après elle, puisqu'il semblait qu'elle avait été la première, ce qui lui avait permit entre autre de poser à peu prés un visage sur toutes les personnes présentes, bien qu'elle ne connaissait nullement leur nom... Enfin, leur tête de lui disait rien en fait, puisqu'elle ne jurait que par les oiseaux pour tout dire aussi...
La scène se composait donc d'homme et de femme, mais également d'un... ourson en peluche ? Vivant ??

C'est surement à partir de ce moment là, que le monde se retourna dans l'esprit de la jeune demoiselle. Elle ne savait pas pourquoi, par qui, comment ou quand, mais il semblait qu'elle venait d'être embarqué dans un jeu d'horreur version réaliste et qu'elle n'avait nullement le choix de refuser cette invitation. Alicia ne savait plus quoi penser, et n'avait même d'ailleurs aucune réaction à proprement parler tellement son cerveau semblait tourner à plein régime en ce moment. Un peu partout autour d'elle, d'autres élèves, puisqu'ils venaient tous de la Kibougamine semblablement, rejetaient cette idée de s'entre-tuer, alors que d'autres semblaient vouloir avoir plus de détails sur tout cette histoire, un peu comme si... ils comptaient jouer pour de bon.

De son coté, autant dire qu'Alicia ne se sentait pas vraiment rassurée. Elle avait beau prôner la justice, la confiance et l'amitié, il ne fallait pas qu'elle se laisse entraîner pour autant dans de tels jeux où la récompense n'était pas moins que la mort en elle même.

Entendant alors les portes derrière elle s'ouvrir, elle fut parmi les premières personnes à quitter la salle, au pas de course pour s'engouffrer dans les couloirs. Il devait forcément y avoir quelque chose à trouver pour sortir d'ici avant que la folie ne s'en prenne aux esprits de tous. Il lui fallait quelque chose pour réunir les gens autour d'une pensée unique et positive, et elle comptait bien trouver cette chose !


By Paysanne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Naoshori

Egocentric Genius

Egocentric Genius
avatar


Second avatar : Ultimate ??? Messages : 225
Date d'inscription : 18/02/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: Rp de Lancement : Une Séquence Mortuaire..   Dim 5 Mar - 22:09

Let's play up!


    Les paroles avaient fusé, à vrai dire rien de bien intéressant. Un des criards était drôle à voir, même s'il voulait faire le moralisateur, il avait plus la tête du paniqué incapable de réfléchir dans un tel moment. Nice lui n'y fit pas attention, plus concentré sur les question du magicien sur son chat:

    "Lui c'est Bullet, il est pas en état pour le moment mais quand il sera remis sur pâtes bien sûr!"

    Mais c'est ses autres paroles qui sortait du lot, enfin quelqu'un qui acceptait ce jeu, bah oui les mecs la seule chose à faire c'est de gagner ce jeu. Oui c'est immorale mais le choix ne vous est pas proposé. Donc le mieux à faire, c'est de récolter un maximum d'information sur ce jeu et savoir comment survivre. J'espère pour toi Nice que tu vas suivre cette voie. Déjà la première chose, c'est les règles. Ces règles qui les enferme seront aussi leur arme pour en venir à bout. Ça tombait bien, leurs ravisseurs les avaient équipé d'une sorte de tablette regroupant toutes ces fameuses règles. Nice fouilla dans sa poche et trouva en effet cette fameuse technologie, mais un autre événement le détourna de tout ça, Bullet commençait à bouger, à enfin se réveiller. Par chance c'est à ce moment que les porte décidèrent de s'ouvrir et si le chat se réveillait dans un tel endroit avec autant de monde, il risquerait de paniquer. Quelques'uns sortaient déjà, tu devrais les suivre Nice, pas de blabla on s'en va! Mais non, Nice lui resta sur place, parlant à son chat et tentant le rassurer par quelques caresses, en vain. A peine avait-il les yeux ouverts que Bullet sauta des bras de Nice et s'échappa comme il pouvait par la porte. N'ayant pas encore l'esprit clair de par l'anesthésie, imaginez le spectacle que l'endroit offrait à cette petite bête. Ni une ni deux, Nice le suivi en courant. Laisse moi deviner, tu vas lâcher une petite phrase à deux balles pour t'excuser et partager ton envie de les revoir plus tard.

    "Désolé, j'ai autre chose à faire, mais après qui m'aiment me suivent pour fouiller les lieux!"

    Bah voyons...

By Paysanne


_________________


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kona Minails

avatar


Second avatar : Messages : 36
Date d'inscription : 11/08/2016

MessageSujet: Re: Rp de Lancement : Une Séquence Mortuaire..   Dim 5 Mar - 22:45

Un réveil difficile


Ce que disait cette peluche confirmée ce que je pensais déjà... Ce jeu allait nous tuer. Nous avons tous été piéger et pour finir ce jeu, il allait falloir s’entre-tuer... Mais pourquoi irait-on jusque-là ? Je remarque alors un petit objet dans ma poche tandis que je laisse le temps à Ève de se souvenir de moi et je lis les règles en me demandant à quel jeu de mauvais gout j'allais jouer... Seulement... Des règles peuvent être rajoutées à tout moment. Et ceci ne me disait absolument rien qui vaille... De cette façon, on pourrait mourir à n'importe quel moment en fait...

Puis la voix d'Ève me tira de mes pensées me faisant alors comprendre qu'elle ne me reconnaissait pas... Certes j'avais bien changé avec le temps... Mais quelque part j'espérais qu'elle se souviendrait un au minimum... Enfin il est vrai que je ne l'avais pas reconnus également... Je me tourne vers les deux intéresser qu'Ève eût appelé... Il est vrai qu'il allait falloir être souder pour surmonter cette épreuve, mais malheureusement... Je n'avais d'yeux que pour Ève pour le moment... Ma chère amie... Celle que j'ai perdue et tant rechercher dans ce monde... Celle qui m'a fait devenir ce que je suis actuellement. Je me décide à retirer mon silence qui semblait assez dérangeant et de me reprendre en souriant d'un sourire habituel qui était plutôt efficace habituellement avec les femmes.

- Mais si... Je suis Édouard Richard. Tu venais souvent chez moi avec ta mère à l'époque quand on était enfants avant que tu ne revient pas... Mes parents ne m'en ont jamais expliqué la raison... Mais sache que je ne l'ai jamais oublié pour ma part. Tu étais la seule personne que je voyais de mon âge... Avant que je devienne ce que je suis actuellement... Enfin pas besoin d'en parler pour le mom...

Je fis couper net par la jeune Ayata qui sauta dans les bras de Eve... Essayant tout de même de cacher ma jalousie grandissante en moi, je la laisse se présenter en fermant les yeux puis en respirant tranquillement avant de dire à mon tour lui souriant du même sourire que je faisais à la gent féminine.

- Enchanter de faire ta connaissance Ayala... Je m’appelle Édouard et tu n'as pas à avoir peur... On est tous dans la même galère et malgré le fait que nous sommes soumis à un jeu. Rien ne nous oblige à nous entre-tuer dans les règles. Enfin... Pour le moment en tout cas.

Je dis cela en revérifiant bien dans mon électro id si de nouvelles règles n'avaient pas été rajouter au dernier moment ce qui m'aurait tous simplement fait mentir... Je me tourne alors vers la porte qui venait de s'ouvrir derrière nous et dit alors à l'ensemble de notre groupe.

- On va devoir veiller les uns sur les autres. On devrait aller explorer l'endroit où l'on se trouve... À moins que vous n'aille envie de rester ici...

Dis-je en montrant la porte où semblaient déjà se diriger

By Paysanne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shousha Shouheki

avatar


Second avatar : Messages : 48
Date d'inscription : 10/08/2016
Age : 22

MessageSujet: Re: Rp de Lancement : Une Séquence Mortuaire..   Lun 6 Mar - 19:37

Open your eyes and see


En un instant, ce qui était censé changé ma vie pour le mieux, mon entré a la Kibougamine, venez de la changé pour le pire.

Danganronpa ? S'entre tuez ? Tous ça n'avais pas l'aire d'une blague ou d'un rêve, c'était bien réel.

Certain semblais déjà avoir commencé a paniqué, d'autre prenais la chose plus calmement et était partie exploré le terrain de ce jeu mortel... moi je ne savais pas quoi faire.

Ma vie était sur le point d’être parfaite... et ce jeu allait réduire mes effort a néant.

Je vis alors un petit groupe qui s'était formé, ils était entrain de se présenté.

Dante, Ayala, Edouard... c'était les nom que j'avais entendu en les écoutant.
Vu la situation, trouvé des personne fiable semblait étre un bon début, c'est pour ça que je me mis a m'approché d'eux avant qu'il ne parte.

- Euh... Bonjour, je m'appel Akeno, Akeno Minato, je n'ai pas vraiment envie de resté seul ici, je peux resté avec vous ?

Déjà que j'avais passé beaucoup de temps cloitré chez moi aprés ce jour, la situation n'étais pas ma meilleurs pour reprendre une activité social normal, et je n'avais juste plus l'habitude de parlé avec d'autre personne.

- Enfin, si je vous dérange, je peux vous laissé, mais il est mieux de resté un maximum uni dans cette situation, non ?

By Paysanne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michiru Fujiwara

avatar


Second avatar : Messages : 42
Date d'inscription : 03/07/2016
Age : 18

MessageSujet: Re: Rp de Lancement : Une Séquence Mortuaire..   Mar 7 Mar - 22:02

Prologue


Un groupe se forme petit à petit. Cela me rassure un peu. Autant d'avoir des personnes autour, mais qu'eux aussi aient un entourage. Je soupire lentement en me remettant de l'enlaçade surprise venant d'Ayala. Je m'y attendais vraiment pas à vrai dire. Je me permets néanmoins un sourire vers cette dernière et une chaleureuse salutation à la nouvelle arrivante. Puis, je me tourne finalement vers lui, vers Edouard. En lui offrant un simple hochement de la tête, le sourire toujours présent sur les lèvres.

...Ne vous en faites pas (navrée si le vouvoiement dérange, cela fait longtemps que je n'ai pas tutoyer quelqu'un), je me souviens maintenant très bien de vous, Edouard.... Hé hé~ On pourra plus amplement parler du passé si vous le souhaitez ! E-En tout cas... j'espère que tout se passera bien pour nous. Dans ce genre de situation, je veux dire... 

Je triture nerveusement mes lunettes, encore une fois.

Si-Sinon, il n'y a aucun soucis à votre présence, Akeno... Elle est même appréciée. Oh et il n'y a aucun soucis, Ayala... J'étais... Juste surprise on va dire ? Enfin, que diriez-vous qu'on aille aussi explorer ? Cela pourrait peut-être nous aider... 

J'avais dis cela de manière incertaine. Nous aurions pu y aller, d'un commun d'accord. Mais je ne pus que penser à un détail. Mon... regard se tourne vers la scène, puis je demande timidement :  

Vous... Vous venez avec nous, Naoki -ça va si je vous appelle par votre prénom ? Ce... n'est pas ce qu'il y a de mieux d'être seul. Puis... Vous avez bien dis que vous étiez là pour nous aider c'est ça ..? A-Alors je ne vois pas de raison de vous mettre à l'écart !

Va-t-il accepter ? Bizarrement... Je l'espère !

By Paysanne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guren Yonetsu

Stagiaire Poképhile Polyvalent

avatar


Second avatar : Messages : 167
Date d'inscription : 28/07/2016
Age : 21

MessageSujet: Re: Rp de Lancement : Une Séquence Mortuaire..   Mer 8 Mar - 19:24

First Act of Despair


starring. the participant of the 1 rst danganronpa.
nul ne sait de quoi le Destin est fait..


Ainsi en allez le film de la vie. De son synopsis, il laisse les acteurs comme les spectateurs septiques, perdu, avec seuls le nécessaire pour susciter l’intérêt. Mais bien rapidement, l'environnement apparaît : Des révélations. Des meurtres. Du comique, de l'absurde, mais également.. De l'entraide, de la romance. Et du Désespoir.
Les Participants venaient tout juste de se séparer, commençons enquêtes et recherches. Certains restèrent en retrait, les plus sages ou les absents, tentant de privilégier l'entraide et la coopération. Tout le monde sait que la coopération emmène toujours à des tragédie, mais également, à la survie, aux joies, aux larmes. Mais dans le jeu de la vie, dans le film mortuaire où se trouve ses acteurs ci, peut-on penser que la coopération les mèneront a leurs finalités ? Survivre ?

L'un des personnage fut alors repéré par le groupe. Les caméras firent un zoom sur la situation, a regard dérobé ou aveugle, les acteurs firent leurs présentation. Joignirent leurs forces et demandèrent au personnage aux yeux bicolores de les rejoindre.
Elle, celle qui pouvait s'assimiler en tant que Personnage Principal (ou non, selon les différents acteurs et spectateurs), muni de son plus beau sourire, s'efforça alors de mener le groupe vers le futur.. Un futur plus qu'incertain.


"Appelle moi.. Peu importe. Je vous rejoins."


Un allié de plus est toujours une bonne chose mais, peut-il vraiment être considéré comme tel ? Qui est vraiment un allié dans cette histoire ? Une seule personne en connaît tout les secrets.

Ce qui était sûr.. C'est que quelque chose n'était pas sain dans ce groupe. Les secrets ne sont plus secrets une fois qu'ils sont révélés. Mais c'est lorsqu'ils demeurent voilées, que le danger est le plus présent..

by monokuma, sprite made in lizzie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Rp de Lancement : Une Séquence Mortuaire..   Mer 8 Mar - 20:14

Strange Wake-Up


Pupilles dilatées, cœur trop rapide. Je suffoquais. Je me noyais, je ne pensais plus à rien. Cette...chose...me regardait, encore et encore. Il me souriait, faisant monter la bile à mes lèvres.
Je devais me retenir, je le devais. Cet homme...Ces hommes. Ces masques, ces cris, cette souffrance. Une terreur sans nom m'agita, j'avais la sensation que toute les molécules en moi s'agitaient de plus en plus vite, me brûlant, me rendant paranoïaque.
Des flashs, tellement de flash, ça allait de plus en plus vite. Je devais me contrôler, ce n'est pas le moment. Ce n'est pas le moment, oh je vous en prie !
L'impuissance de la situation me faisait pleurer, des fines larmes coulaient. Encore et encore, un sourire pour des larmes, c'est un marché équitable non ? Cependant, je me laissa pas faire. Me tournant vers la nouvelle venue, je força un sourire. Au moins, ce n'est pas un homme. Elle était même plutôt mignonne ! Même si, je n'étais pas la chef du groupe, j'étais contente de la voir parmi nous. Sa présence m'aidait à me sentir mieux vis à vis de cette homme. Alors, je me retourna vers lui et je tentais un sourire. Même si mon regard traqué devait pas être des plus agréables.

-Je suis...ravie de ne pas être seule. J'espère que notre coopération, sera porteuse. Et, je suis assez spontanée et facilement effrayée, j'en suis..sincèrement désolée. Et, Edouard, je suis ravie aussi de faire votre connaissance.

Serrant mon doudou très fort contre moi, je bafouilla :

-J'aimerai explorer...Comme ça, on ne serait pas prise en tenailles, il faut toujours connaître son environnement.

Un autre homme nous rejoins, maintenant, je me comportais normalement. Je le regardais sans peur malgré mon corps qui accusait encore une fois la peur tenace de l'homme. Tentant une phrase du bout des lèvres :

-Je suis ravie d'avoir...un allié supplémentaire.

Tapant des mains, je me rendis compte d'une chose. On avait un groupe. On devait avoir un nom de groupe !
-Mais ! Il faut un nom de groupe ! C'est mieux ainsi, ça fait comme si on était une vraie entité ! Je propose le Phénix Right. Parce que même dans le caca, on s'en sortira, on renaîtra de nos cendres pour imposer nos règles !

By Paysanne

Revenir en haut Aller en bas
Kona Minails

avatar


Second avatar : Messages : 36
Date d'inscription : 11/08/2016

MessageSujet: Re: Rp de Lancement : Une Séquence Mortuaire..   Jeu 9 Mar - 14:35

Un réveil difficile


Ainsi donc... Notre groupe s'était formé. Pourtant, je ne me sentais absolument pas satisfait... Cet homme malgré qu'ils nous disent qu'il soit de notre côté ne m'inspirait pas confiance... Mais l'avoir à nos côtés me permettrait au moins de le garder à l'oeil... Ayala semblait cacher une certaine peur... En même temps, ce jeu ferait flipper n'importe qui... Mais si mon SHSL m'a bien appris une chose, c'est qu'on doit garder son calme dans n'importe quelle situation quoi qu'il arrive... La voix de l'une des deux soeurs apparaît alors dans ma tête en me disant :

- C'est toi qui dis sa... Tu reviendras me voir, et ce ne sera pas pour me séduire la prochaine fois...

Pourquoi cette voix apparaissait elle maintenant... Je retenais ma rage en moi en la cachant au groupe qui venait de se former en créant un sourire qui se voulait chaleureux... Chaque chose en son temps... Nous étions désormais 5 personnes... Nous avons été rejoint par une femme du nom d'Akeno... La jeune femme semblait ne pas vouloir rester seule et franchement, je la comprends, je laisse donc répondre Ève qui serait la voix du groupe actuellement... Et commence à me diriger hors de la pièce perdu dans mes pensées... Après tous, quelqu'un devait agir pour sortir d'ici... Mais la raison la plus importante était que je devais me changer les idées. Je ne répondais rien à la demande d'un nom pour notre groupe... Tous me conviendraient... La seule chose que je souhaite actuellement est eu une discussion avec Ève... Me vouvoyer... Nous qui étions si proches par le passé... Le temps a fait de lourds dégâts sur notre relation... Des dégâts qui seront peut être irréparable... mais il est hors de question que j'abandonne. On va repartir de zéro. Et je réussirais cette fois-ci à lui avouer mes sentiments... Même si elle me repousse, même si elle disparaît... Je serais libéré de ces chaines que est l'amour, et je pourrais avancer dans la vie.

By Paysanne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shousha Shouheki

avatar


Second avatar : Messages : 48
Date d'inscription : 10/08/2016
Age : 22

MessageSujet: Re: Rp de Lancement : Une Séquence Mortuaire..   Sam 11 Mar - 0:21

Open your eyes and see


Ok, j'avais trouvé un groupe a rejoindre, c'était un bon début.

- Merci de me laissé vous accompagné.

L'instant d'aprés, Naoki fut invité a rejoindre le groupe, c'est vrai qu'il disait étre de notre coté, mais je ne pouvais pas m’empêcher de me sentir mal a l'aise a coté de lui.
On ne pouvais pas savoir si il mentait et il nous cachait peut étre des choses... mais il pouvait très bien étre une victime comme nous, de ce fait le rejeté sans tous savoir serait injuste.

En tous cas, il avait accepté, sans dire grand chose, c'est vrai, mais cela resté un oui.

Quelqu'un proposa alors d'allait exploré, ce qui était surement mieux que de resté ici a ne rien faire, mais cette même personne proposa ensuite de trouvé un nom pour notre groupe.
Ce n'était pas une mauvaise idée... enfin, je veux dire trouvé un nom.. parce que Phénix Right...

- Excuse moi... mais je ne suis pas sur que mélangé deux langue dans le nom soit... cool ? Et puis l'idée de renaître de ses cendres, ça implique qu'on soit vaincu avant... mais ça n'arrivera pas ! ... n'est ce pas ?

J'avais beau dire ça, je n'avais pas de meilleurs idée au final...

- Mais bon, si ce nom convient a tous le monde, je ne vais pas mis opposé vous savez.

Edouard semblait déjà se dirigé vers la sortie, c'était le séducteur non ? J'aurais pensé qu'il aurait au moins tenté de me parlé... peut étre qu'il avait d'autre cœur a séduire et brisé...
Hum ? Brisé...

Je me mis a lancé un regard a Naoki, puis a la scène où se trouvais Monokuma plus tôt.

- Despair Breaker !

J'avais tous de suite honte d'avoir trouvé ce nom, Phénix Right avait le mérite d’être original lui au moins...

By Paysanne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rp de Lancement : Une Séquence Mortuaire..   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rp de Lancement : Une Séquence Mortuaire..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Dreamland mortuaire
» Hommage Mortuaire. — PV Gin. [Mission Impact]
» LE JADE
» Un amour mortuaire
» [Libre] La ville mortuaire...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Despair Academy : Renaissance :: Le DanganRonpa :: Le DanganRonpa 1 - Terminé :: Quartier de Départ : Les Coulisses. :: La Scène des Lumières-