Il y a ving-cinq ans de cela, naquirent les Tragiques Évènements qui ont plongé notre monde dans un profond Désespoir.. Aujourd'hui, le monde panse ses blessures.. Mais celui-ci n'a jamais vraiment disparu.
 

Partagez | 
 

 [Flash Back -- Première Année] Une camarade assez spéciale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kona Minails

avatar


Second avatar : Messages : 38
Date d'inscription : 11/08/2016

MessageSujet: [Flash Back -- Première Année] Une camarade assez spéciale.   Jeu 22 Juin - 18:35

Une camarade assez spéciale.


La directrice faisait son discours tandis que tout le monde semblait l'écouter poliement... Kona faisait de même... Trouvant que ces mots semblait bien choisit... Même si il aurait fait clairement mieux qu'elle bien sur... Mais bon... On ne peux pas être parfait comme lui.

- ... que votre chemin soit pavé de réussite !"

Malgré mes applaudissements plutôt calmes... Certains semblaient complètement exciter à commencer cette nouvelle année, pourtant certaines personnes échoueront et il est que Kona n'en fera absolument pas partie. C'est donc avec normalité qu'il quitte l'auditorium en regardant autour de lui. Sa première année d'études en lycée allait bientôt commencer. Et pour une raison qui lui était inconnue... Il avait une légère appréhension de ce qui allait se dérouler durant cette année. Après tous, c'était la première fois qu'il n'avait plus de serviteur ou bien de personne pour s'occuper de ces besoins personnel. Il faudrait vraiment qu'il trouve quelqu'un pour s'occuper de sa à la place de ces serviteurs qui n'ont pas été capable d'être accepté à l'académie... Comme quoi, Il ne possédait pas les bons serviteurs avec lui... Enfin bref ! Il était temps à Kona de briller sur l'académie et c'est donc avec une démarche droite et assez impérieuse qu'il regarde tour à tour ses camarades du coin des yeux. Aucun d'eux ne semblait marcher comme lui. Kona pourrait même jurer que certains devaient rester la plupart du temps pencher la tête au sol pour adopter une telle démarche ! Sa main venant alors se poser sur ces yeux en semblant exaspérer tout en disant alors d'une voix assez faible pour ne pas être entendue :

- L'école vaut le coup... Mais le réglement devrait interdire de se comporter comme des animaux quand même...

Je relâche alors la main de mes yeux en remarquant alors une jeune femme... Enfin... Kona commençait à avoir un doute au moment où il la voit se déplacer comme un soldat. Kona avait même des doutes si son propre soldat se déplaçait ainsi comme si elle allait en découdre avec quelqu'un ! Kona ne put réprimer de faire une simple remarque envers la jeune femme qui le dépassait à toutes vitesses en disant alors :

- Vous devriez aller moins vite et prendre votre temps... À moins que vous n'ayez laisser votre plat dans le four et que vous ne l'ayez oublier... Je pense que marcher ne manière plus... Correcte serait la bienvenue pour la tranquillité de chacune... Et surtout mon propre regard.

Kona avait dit cela d'une voix impérieuse et assez monotone quant à la démarche de chacun... Personne ne semblait marcher correctement, mais il fallait quand même avouer que cette femme battait tous les records... Et puis... C'est une femme ! Une femme se doit "être douce et montrer de la féminité ! Alors qu'elle semblait montrer absolument tous le contraire !
By Paysanne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michiru Fujiwara

avatar


Second avatar : Messages : 47
Date d'inscription : 03/07/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: [Flash Back -- Première Année] Une camarade assez spéciale.   Jeu 22 Juin - 19:54



Un camarade coincé du cul



Les Flash-Back, c'est d'un cliché, mais... Il faut bien que j'en fasse un pour vous décrire ma toute première rencontre à la Kibougamine. Que ce soit une altercation positive ou négative, elle vaut la peine d'être contée je pense... Kinda. Bref. Tout ça a eu lieu juste après ma Cérémonie d'Inauguration. Déjà. C'était d'un chiiiiiiant ! J'te jure, je me suis même endormie durant le truc. 3/10 pour l'effort, try again. Qu'est-ce qui me retient de me casser déjà ? Ah oui... Le surveillant. Il a une sacrée poigne, l'enculé. Enfin bref. Je reviens à l'essentiel.

Je baille à la fin du discours de Bisounours, tandis que les autres autours de moi applaudis. Oh non, j'ai pas envie hein. Oh ? On peut enfin y aller ? Certes j'étais pas là longtemps, mais quand même !  Bon. Ni une, ni deux, je tente de m'extraire le plus rapidement possible de cette salle infernale et chiante. Avant de me faire arrêter par... Par qui en fait ? Je regarde la gueule du gars. Je réfléchis un coup. Nope. Il me dit rien ce type. Enfin c'est pas comme si c'était important en fait. Bon. Il m'a dit quoi déjà ? Ah oui, c'est vrai. Ca.

Il peut pas parler normalement d'ailleurs ? C'est pas que ça m'agace. Mais c'est tout comme. Le language de haut perché qui pète plus haut que leur cul. Breeeef. Je me tourne brusquement vers lui. Avec un air ennuyé, avant de la scanner de la tête au pied. Le jugeant sans la moindre gêne. Une fois cela fait, je lui offre un rictus avant de lui dire dans un ton moqueur :  

Oh ? Et en quoi ma démarche dérange ? Sérieux. T'es quoi pour faire autant ton fragile ? Un Precious Boy ?

Par réflexe, je pose mes mains sur mes hanches en disant cela.


by lizzie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kona Minails

avatar


Second avatar : Messages : 38
Date d'inscription : 11/08/2016

MessageSujet: Re: [Flash Back -- Première Année] Une camarade assez spéciale.   Jeu 22 Juin - 20:13

Une camarade assez spéciale.


Et dire que tout cela partait d'une bonne intention... Quelle ne fut pas sa surprise quant au retour de flamme que Kona subit alors... Non seulement l'accent de la personne était affreux... Enfin... Ayant appris le Japonais de base... l'accent de cette femme était vraiment horrible pour Kona qui serra les dents malgré lui en pensant qu'elle ne savait pas du tout parler en fin de compte.

- Mon Dieu... Il n'y a pas que la démarche qui est incorrecte... Que ce soit le vocabulaire ou bien le language... On bat tous les records... Je ne faisais simplement part que de mon envie de vous voir vous redresser...

Il sembla lâcher un profond soupir en semblant déjà exaspérer

- ... Je ne sais vraiment pas comment vos faites pour tenir ainsi... En plus de vous déformer les os du dos, vous paraissez plus petit que vous ne l'êtes vraiment ! Non pas que cela me dérange de me croire plus grand que vous... Mais quand même ! Il faut faire un minimum d'effort à partir d'un moment ! Regardez ! Peux être que vous comprendrez de cette façon en me regardant.

Kona mima alors de se relever le dos comme s'il expliquait cela à un enfant, et il pensait vraiment qu'il l'expliquait à un enfant ! Après tous, elle ne savait pas marcher correctement, ni parler correctement ! Il finit donc par dire en profitant d'ailleurs pour se présenter

- Enfin... Heureusement vous m'avez rencontré ! Le grand prince Kona mina-il d'Égypte ! Fils ainé de la famille royale et 78e futur roi d'Égypte ! Vous comprenez donc qu'étant en présence d'un membre de sang royal... Il est plutôt conseillé un minimum de tenuese et de savoir-vivre...

Dit je en la regardant alors de haut et de mon regard habituel en semblant sourire de la voir bientot s'excuser de sa tenue.
By Paysanne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michiru Fujiwara

avatar


Second avatar : Messages : 47
Date d'inscription : 03/07/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: [Flash Back -- Première Année] Une camarade assez spéciale.   Ven 23 Juin - 11:16



Un camarade coincé du cul



Chiant... Quoi ? Tu croyais vraiment que j'allais m'émerveiller pour ça  ? Je veux dire. Ok. C'est un Prince, mais sinon..? D'ailleurs. J'espère que ce n'est pas son SHSL. Si c'est le cas, ben choquée-déçue. Pourquoi ? Parce que déjà, c'est trop prévisible pour que cela soit appréciable. Mais surtout : c'est pas un Talent. Je veux dire. C'est un rang. Rien d'autre. Un SHSL par procuration, c'est... C'est ennuyeux, c'est chiant. Bref, ça me les brise ce genre de personne. Je lui lance un regard dédaigneux, non sans maintenir mon sourire moqueur,

Oh well, excuuuuuuuuuse me, Prince ! Pour commencer en finesse, mon 1m80 t'emmerde, vois-tu ? Enfin, ça ne m'étonne pas qu'un coincé du cul comme toi se limite à ce stupide dialecte de Tokyo. Oh et... 

Je m'approche à grand pas de lui, le fixant les yeux dans les yeux, avant de le choper par le col pour lui dire, sur un ton piquant :

J'ai aucun ordre ou leçon à recevoir par un type qui semble - du peu que je sache - être là uniquement par procuration. Michiru, championne nationale de Triathlon depuis une dizaine d'années. On dit comment déjà ? ""Ravie"" de faire ta connaissance ?

Je le lâche non sans continuer de le juger du regard pour finalement lui dire sur un ton condescendant en pointant de manière nonchalante un doigt défiant en sa direction :  

Wanna get roasted, Precious Boy ?

Tu n'as pas le choix en fait, "Prince".


by lizzie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kona Minails

avatar


Second avatar : Messages : 38
Date d'inscription : 11/08/2016

MessageSujet: Re: [Flash Back -- Première Année] Une camarade assez spéciale.   Ven 23 Juin - 16:17

Une camarade assez spéciale.


Il la laissait parlée, mais plus elle continuait, plus il sentait qu'elle ne semblait pas du tout comprendre à qui elle s'adressait... Cependant le prince ne pouvait pas appeler des gardes ou bien la renvoyer comme elle le mériterait... Mais au moment où elle le prend par le col... il ne put pas s'empêcher de sourire, Ainsi donc son vocabulaire était bien trop limité pour pouvoir simplement débattre au lieu de cela elle devait le menacer physiquement... C'est donc en la laissant le relâcher qu'il rajuste sa tenue tranquillement en la voyant le montrer du doigt comme un défi. Seulement... Ce n'est pas elle qui décide de qui doit défier qui... mais bien lui-même. Il commence donc avec un ton assez calme en rajustant son col :

- Eh bien... Eh bien... Ce stupide dialecte de Tokyo est justement celui qu'on apprend à travers le monde... Non pas que tout le monde l'applique pour apprendre le japonais... Mais quand même. Si vous vous pensez plus intelligente que tous mes précepteurs, permet moi d'en douter si vous n'êtes qu'une simple élève de cette académie.


Dit-il alors avant de se mettre à rire légèrement quant à son avis sur les talents de chacun.

- Ensuite, votre talent de triathlon depuis une dizaine d'années... Permettez moi d'applaudir ! Vous avez réussi à obtenir un talent pour espérer pouvoir égaler ceux qui en possédait dès leurs naissances ! Vous voulez égaler le SHSL Prince alors que votre talent est obtenable aussi facilement .! Hahaha ! Mais bien sur ! Retournez donc dans votre livre des records où vous risquez de vous faire voler votre talent ! Le mien est unique et personne en ce monde n'est plus connu ! Plus impérieux ! Ou bien plus royal que moi ! Je n'ai aucun égal contrairement à vous. J'ai eu tort d'avoir voulu vous donner un conseil pour vous permettre de changer. En fait depuis le début vous n'en valez même pas la peine.

Kona se détourne alors du défi en semblant désintéresser... Une simple paysanne voulait le défier lui . Hilarant. Aucune raison d'accepter. Il marche donc dos à elle en finissant simplement par dire.

- Les talents tels que vous ne sont simplement là que pour boucher les places vides de cette classe, alors ne vous faites aucune illusion, je ne vous donne même pas 3 semaines avant que vous ne retournez dans votre campagne pour aller courir après les bovins. Au moins vos talents perdus vous rendront utile à quelque chose. Un talent que l'on obtient de soi-même n'égalera jamais celui qui l'a obtenu dès la naissance.

By Paysanne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michiru Fujiwara

avatar


Second avatar : Messages : 47
Date d'inscription : 03/07/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: [Flash Back -- Première Année] Une camarade assez spéciale.   Ven 15 Sep - 0:19



Un camarade coincé du cul



Tu hausses un sourcils, really ? Ce mec. Est. Sérieux ? Tu as déjà vu des gens qui pétaient plus haut que leur cul, mais là, cela bat des record, like, omg quoi. Alors, tu te poses la question : Dois-tu le frapper, ou, dois-tu le frapper ? Just joking. Bien sûr que tu lui en fous une à ce bâtard ! Tu le fixes longuement, ayant l'air blasée par son comportement, avant de lui offrir une baffe que tu ne donnes normalement qu'au bitch de luxe et encore, il en méritait une plus forte.

Je te trouve bien médisant, connard. 

Un silence se fait avant que tu ne continues, cette fois montrant ton énervement :

Le vrai talent est par le sang ? Laisse-moi rire, trou du cul. J'en ai rien à foutre qu'on me critique car ça finira toujours avec un coup dans les valseuses, voir pire pour ceux avec un vagin. Bref. T'as intérêt à retirer immédiatement c'que t'as dis, precious boy. J'en ai absolument rien à foutre de ton ego de pacotille.

Oh et heureusement pour toi, petit con, ce n'est pas des excuses envers moi. Mais envers cette majorité des élèves qui sont là pour leur talent et non par fucking procuration ! Tu fais peut-être tourner ton petit pays, mais nous, nous sommes là pour faire tourner ce putain de monde de merde. Et je te préviens que si ta réponse me déplaît je me ferais un plaisir de te passer à tabac même si cela doit être en public !


Tu sais qu'il y avait encore pleins d'autres élèves qui vous observaient, ou du moins la scène que vous aviez engendré. Tu pouvais même voir quelques profs qui se demandaient s'ils devaient agir. Tous des lâches, ils ont peur de son rang ? Pas toi ! Tu es peut-être pas le meilleur exemple en terme de respect, mais tu en avais certainement bien plus que ce sale chien.


by lizzie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kona Minails

avatar


Second avatar : Messages : 38
Date d'inscription : 11/08/2016

MessageSujet: Re: [Flash Back -- Première Année] Une camarade assez spéciale.   Ven 15 Sep - 16:00

Une camarade assez spéciale.

Le prince fut comme réveillé ou bien surprit par cette claque qu'on venait de lui mettre à son visage... Se tournant sa surprise envers cette femme qui avait osez-le défier et qui maintenant oser lever la main sur lui ? Pour qui se prenait-elle ? Il leva la main comme pour prévoir qu'on puisse la tirer dessus pour sa en regardant les environs en se disant qu'elle était peut être tout simplement folle. Le prince avait eu vent que les muscles prenaient parfois de la place par rapport à l'intelligence... Mais là, c'était clairement l'exemple même... Elle souhaitait des excuses . Pour quelles raisons ? Il ne faisait que dire la vérité après tous. Et mentir était quelque chose de bien trop vil pour lui. Il regarde alors tout le monde en levant les bras.

- Voyez-vous qui vous représentent ?

Il tourne alors son doigt pour montrer Michiru en la regardant droit dans les yeux

- Une femme incapable de parler correctement, Ayant encore moins d'intelligence que tout ce que j'ai pu voir ici... Mais qui est cependant doté d'une force assez peu commune pour une femme... Je ne peux pas lui retirer cela... Vous pensez valoir mieux que moi ? Ou bien même autant que moi ? Mon talent vous soumet à moi, car je suis un futur roi ! Un futur dirigeant ! Et ce n'est pas une compétitrice de course qui me prouvera le contraire. Tu n'est qu'une simple pierre sur mon chemin. Alors reste simplement observatrice de mes actions.


Il rigola légèrement en retirant la main sur sa joue avant de parler plus faiblement vers Michiru en plissant du regard

- Tu sais que tu aurais pu mourir pour sa, si je n'avais pas eu pitié de toi. Je considère que ta folie à aveugler ton jugement et donc je t'absous de tes crimes. Mais encore un contact physique avec moi. Et ne serait-ce que l'idée de me frapper. Et je te fais exécuter. Ai-je bien été clair ?

Il ne dit rien de plus en avançant tandis que la foule autour des deux personnes s'écartait sur le chemin de Kota en le laissant passer. Il en sera toujours ainsi. Personne n'est plus méritant que lui. Personne n'est égal à lui, et personne ne possèdent un meilleur talent que lui. L'académie allait comprendre de quoi il en était question pendant ces trois années. Amis ? Compagnon ? Il n'en avait pas besoin. Il était un futur roi, un futur dirigeant. Chacun se prosternera devant lui, et tout cela grace à son talent. Et aucun autre talent ne pourra réaliser cela. C'est pour ça qu'ils possèdent le meilleur talent celui-lui.

By Paysanne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Flash Back -- Première Année] Une camarade assez spéciale.   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Flash Back -- Première Année] Une camarade assez spéciale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Made in Flash Back
» Un professeur un peu spécial... [Flash Back]
» Suzanne L. Bennet, première année
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Touché Coulé. [Flash-Back][Pv Ben]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Despair Academy : Renaissance :: L'Academie Kibougamine :: Le Bâtiment Principal :: Le Rez-de-chausée :: L'Auditorium-